Les Kobalt 400 ne se sont pas terminés de la meilleure des façons, que ce soit pour Matt Kenseth et Chase Elliott qui avaient pourtant des voitures performantes dans cette troisième levée du championnat, disputée sur le Las Vegas Motor Speedway.

Les déceptions ne cessent de s’accumuler pour Matt Kenseth en ce début de saison. Leader des DAYTONA 500 dans le dernier tour, il termine finalement quatorzième après avoir été écarté de la lutte finale par son coéquipier et futur vainqueur Denny Hamlin. La semaine suivante sur l’ovale d’Atlanta il occupe d’un drapeau noir et ne rentre pas aux stands immédiatement, résultat il prend un tour de pénalité supplémentaire.

Las Vegas devait être l’occasion de se reprendre pour le pilote de la Joe Gibbs Racing, mais une fois encore le résultat n’est pas à la hauteur des attentes pour le champion 2003 de la Sprint Cup qui est parti à la faute dans le virage n°2 au tour 224, emportant avec lui plusieurs pilotes, Chase Elliott, Carl Edwards et Kurt Bush.



“Je ne sais vraiment pas ce qui est arrivé. Je suis parti en travers avant de comprendre ce qui arrivait. Je ne sais pas pourquoi je suis parti en tête-à-queue. J’ai essayé de conserver la voiture du mieux que j’ai pu, mais quelqu’un m’a percuté par l’arrière assez durement.”
— Matt Kenseth

Ce quelqu’un n’est autre que Chase Elliott. Le rookie de la Hendrick Motorsports, auteur de la pole position des DAYTONA 500 en ouverture du championnat connaît ainsi son second accident de l’année après celui survenu lors de la manche d’ouverture, dès le vingtième tour. Sur l’ovale d’Atlanta il s’était repris avec son premier top-10 en carrière.

Nouvelle déconvenue donc sur l’ovale de Las Vegas pour le jeune pilote de la Chevrolet SS n°24 qui est crédité de la trente-huitième place finale dans le Nevada. Le fils du champion 1988 de la Sprint Cup s’est, comme souvent, montré très critique à son égard.

“Je suis simplement déçu. Quelle voiture rapide. C’est du mauvais boulot de ma part. C’est pitoyable. Trois courses au départ, une seule à l’arrivée. Du mauvais travail de mon côté. Je dois apprendre à éviter un accident comme celui-ci.”
— Chase Elliott