Comme en 2015 Juan Pablo Montoya a remporté l’épreuve d’ouverture de la saison d’IndyCar après une passe d’arme avec son coéquipier de la Team Penske, le Français Simon Pagenaud. Victime d’un ennui de santé, l’Australien Will Power a dû déclarer forfait à quelques heures de la course et a été remplacé par l’Espagnol Oriol Serviá.

Comme à Daytona, le final de Phoenix entre Kevin Harvick et Carl Edwards s’est soldé par un écart d’un centième de seconde. La quatrième manche de la saison a également vu deux rookies dans le top-10 pour la première fois depuis le Kansas à l’automne 2014.



Écoutez le podcast

Téléchargez le podcast

Les archives de Splash’n’ Go