Le Martinsville Speedway peut être considéré comme le circuit à domicile pour Brian Vickers qui a grandi à Thomasville en Caroline du Nord à une heure de route du plus petit tracé inscrit au calendrier 2016 de la Sprint Cup. Cette année Brian Vickers partage le volant de la Chevrolet SS n°14 avec Ty Dillon pendant que Tony Stewart se remet de sa blessure survenue à la suite d’un accident de la route à la fin du mois de janvier.

“Je me souviens être venu à Martinsville lorsque j’étais enfant regarder des courses. Nous étions dans les virages avant que les stands ne changent et nous regardions les voitures passer. Martinsville a toujours été un lieu pour moi, que ce soit en tant que fan ou en tant que pilote.”
— Brian Vickers

La tradition veut qu’à Martinsville le vainqueur reparte avec une horloge, chose qui n’est encore jamais arrivée à Brian Vickers qui compte trois top-10 et 27 tours menés en 18 départs sur l’ovale en forme de trombone situé en Virginie.



“Nous n’en sommes pas passés loin. Nous avons mené des tours, mais nous avons besoin de cette horloge. Je pense que c’est une pièce magnifique. C’est un trophée unique en son genre. Je connais les gars qui en ont une, c’est un trophée spécial pour eux.”
— Brian Vickers

 Comme à Fontana, Brian Vickers sera sponsorisé par Janssen Pharmaceuticals qui  promeut la Arnold Palmer’s Army Charitable Foundation. En attendant le retour à la compétition de Tony Stewart, Brian Vickers continue son remplacement de luxe à la Stewart-Haas Racing.