En 2016 Townsend Bell bénéficiera-t-il d’une monoplace de tout premier ordre pour la course la plus importante de la saison, les 500 miles d’Indianapolis ? C’est fort possible si l’on en croit nos confrères de racer.com, qui indiquent que le quadragénaire californien est en passe de signer avec sa sixième écurie différente pour une neuvième participation de rang à l’Indy 500.

L’engagement de la cinquième monoplace de la Andretti Autosport permettrait d’arriver à une grille de trente pilotes, sur les trente-trois places disponibles.

Ces dernières années Townsend Bell s’est souvent mis en valeur à l’Indy 500, à tel point que le champion 2011 de l’Indy Lights qui officie également sur NBCSN en tant que consultant est l’un des spécialistes de cette épreuve disputée sur l’Indianapolis Motor Speedway, une course dont il a pris le départ à neuf reprises, la première fois en 2006.



Quatrième en 2009 chez KV Racing, il s’est élancé de la deuxième ligne en 2011 pour le compte de Sam Schmidt, avant de terminer neuvième l’année suivante pour cette même équipe. En 2014, de retour chez KV Racing il était en bagarre pour la tête de l’épreuve à dix tours de la fin lorsqu’il a tapé le mur. Il a également piloté pour la Dreyer & Reinbold Racing en 2008, alors que l’an dernier il était à la Dreyer & Reindbold Kingdom Racing, une association de la Dreyer & Reindbold et de la Chip Ganassi Racing.

Pour cette centième édition des 500 miles d’Indianapolis, la Andretti Autosport, propulsée par des V6 Honda, serait composée de Ryan Hunter-Reay, Carlos Muñoz, Alexander Rossi, Marco Andretti et donc Townsend Bell.