Troisième des STP 500, c’est la place à l’arrivée de Kyle Larson, son meilleur résultat en cinq courses de NASCAR Sprint Cup sur le Martinsville Speedway. Avant cette sixième épreuve de la saison, le pilote de la Chip Ganassi Racing possédait pour meilleur résultat une dix-neuvième place à l’automne dernier et une place moyenne à l’arrivée de vingt-huitième. Mais le Californien a franchi un cap avec une quatrième place en Truck la veille sur cette même piste et donc son premier top-5 sur le trombone de la Géorgie.

“Notre voiture était meilleure aujourd’hui qu’elle ne l’était par le passé sur cette piste. J’ai beaucoup appris tout au long de la course. J’étais capable de suivre AJ (Allmendinger), Jimmie (Johnson), Kevin (Harvick), Kurt (Busch) ou encore Brad (Keselowski).  Ce sont des gars dont je peux apprendre beaucoup de choses.”
— Kyle Larson



 Parti dix-septième, Kyle Larson a intégré le top-10 au centième tour pour y rester jusqu’au drapeau à damier. Lorsque son coéquipier Jamie McMurray a forcé les officiels à sortir le dernier drapeau jaune de la course au tour 485, Kyle Larson est passé par la voie des stands pour changer les pneumatiques du train droit. Reparti septième, il a pu dépasser quatre pilotes, mais a buté sur les deux derniers, l’empêchant ainsi d’aller décrocher sa première victoire dans la division reine de la NASCAR.

“Par le passé c’était ma pire piste. Terminer dans le top-5 est comme une victoire. J’ai toujours rencontré des difficultés à à trouver mes marques.”
— Kyle Larson

> STP 500 2016 – Les photos