Kyle Busch a dominé les O’Reilly Auto Parts 300. Après avoir signé la pole position il a remporté sa quatrième course en cinq sorties cette année, mais aussi sa huitième sur le Texas Motor Speedway en NASCAR XFINITY Series. Leader lors de 150 des 200 tours, Kyle Busch s’est imposé devant son coéquipier Erik Jones pour porter à quatre-vingts son nombre de victoires dans la deuxième division de la NASCAR.

Brad Keselowski a pris la deuxième place, suvi de Chase Elliott, Dale Eanhardt Jr., Justin Allgaeir, Elliott Sadler, Austin Dillon, Brandon Jones et Ryan Sieg pour le top-10.

Leader du classement général, le Mexicain Daniel Suárez a connu une course compliquée, terminant seizième à un tour après un tête-à-queue dans le virage n°4 au 77ème tour. Le pilote de la Joe Gibbs Racing voit ainsi revenir Elliott Sadler à un point au classement général.

Kyle Busch a repris la tête de la course au tour 120 en dépassant Kyle Larson, avant de se construire une avance de plus de trois secondes au tour 144, mais une crevaison de Jeb Burton a contraint les officiels à sortir le drapeau jaune et à réduire à néant l’écart creusé par le plus jeune des frères Busch.



Lors de la relance au tour 152, Kyle Busch a bénéficié de l’aide d’Erik Jones, troisième, pour reprendre sa domination et se construire une avance de près de trois secondes en moins de trente tours. Cette fois il n’y a pas eu de neutralisation pour réduire l’écart et Kyle Busch n’a eu qu’à gérer son avance pour couper la ligne d’arrivée avec 3,055 secondes d’avance sur son coéquipier et rookie de la Joe Gibbs Racing.

> O’REILLY AUTO PARTS 300 2016 – Les photos