Le Bristol Motor Speedway est le deuxième des trois short tracks en quatre semaines au calendrier de la Sprint Cup. En effet, après Martinsville il y a un peu plus d’une semaine, la première division de la NASCAR s’est rendue au Texas, un ovale intermédiaire la semaine dernière et terminera son périple sur les ovales de moins d’un mile la semaine prochaine en Virginie, cette fois sur le Richmond International Raceway.

Comme à Martinsville, la patience est le maître mot à Bristol sur une piste ou la trajectoire extérieure est la plus prisée des pilotes, car la plus rapide. Pour dépasser, il faut donc se montrer fin tacticien et bien souvent ne pas hésiter à aller au contact de la voiture qui vous précède.

Sur ce tracé aux virages inclinés de 24 à 28 degrés, les pilotes en activité les plus victorieux se nomment Kurt et Kyle Busch. Les deux frères Busch se sont imposés à cinq reprises chacun, mais leur dernier succès remonte à 2011 pour Kyle Busch et 2006 pour Kurt, qui avait une réelle préférence pour l’ancienne configuration sur laquelle l’inclinaison des virages était de 36 degrés.



L’épreuve

Nom de la course      Food City 500
Circuit Bristol Motor Speedway (ovale de 0,533 mile)
Distance 500 tours / 266,5 miles
Les engagés Liste (PDF)
Les horaires Bristol – les horaires

 

Les anciens vainqueurs

2015 Matt Kenseth
2014    Carl Edwards
2013 Kasey Kahne
2012 Brad Keselowski
2011 Kyle Busch
2010 Jimmie Johnson
2009 Kyle Busch
2008 Jeff Burton
2007 Kyle Busch
2006 Kurt Busch

 

Retransmission

Télévision      FOX et AB Moteurs pour la France
Radio PRN et SiriusXM NASCAR Radio


La course en 2015

Pour remporter sa trente-deuxième victoire en NASCAR Sprint Cup Series Matt Kenseth a dû se montrer patient, très patient puisque la course a été interrompue pour cause de pluie et s’est terminée au bout de la nuit, sans Denny Hamlin remplacé par Erik Jones lors de l’interruption. En s’imposant sur le Bristol Motor Speedway, Matt Kenseth mettait fin à une série de plus de cinquante courses sans la moindre victoire.

Duck Commander 500 2015 :
> Le résumé
> Le résultat
> La course en intégralité
> Les photos