Simon Pagenaud a résisté au champion en titre de la discipline, qui est aussi le tenant du titre de cette épreuve de Long Beach, pour s’imposer avec 0,3032 seconde d’avance sous le drapeau à damier, ce qui en fait l’écart le plus serré en 33 courses d’IndyCar à Long Beach, mais aussi la course la plus rapide à 100,592 mph de moyenne.

Le Français remporte également sa cinquième victoire en carrière et sa première depuis qu’il a rejoint la Team Penske en 2015. Deuxième des deux premières courses de la saison, le pilote de la Team Penske, arrivé en leader à Long Beach creuse un peu plus l’écart au championnat et compte désormais 14 longueurs d’avance avant la prochaine course du championnat, le Honda Indy Grand Prix of Alabama sur le Barber Motorsports Park.



“C’est mon circuit urbain favori. Gagner ici. La monoplace était bonne. Chaque fois que je suis dedans, je termine sur le podium.”
— Simon Pagenaud

 Parti troisième, Simon Pagenaud a pris la tête au tour 52 quand son coéquipier et auteur de la pole position, Hélio Castroneves s’est arrêté dans les stands pour la dernière fois de la course. Le Français a pu étirer son relais de deux tours supplémentaires pour sortir des stands devant Scott Dixon et Hélio Castroneves.

L’INDYCAR a averti Simon Pagenaud lors de la sortie des stands, mais il a mené les 25 derniers tours de la course pour remporter la première course vierge de toute neutralisation depuis Mid-Ohio en 2013 et la première fois à Long Beach depuis 1989.

 Scott Dixon a un temps espéré la victoire en espérant une pénalité de Simon Pagenaud, mais celle-ci n’est jamais arrivée. Deuxième de la course, mais aussi du championnat, puisque le quadruple champion compte 120 points, 14 unités de moins que le Français.

Hélio Castroneves termine finalement à la troisième place après avoir mené le plus grand nombre de tours, 47. Juan Pablo Montoya et Takuma Sato complètent le top-5.

> Toyota Grand Prix of Long Beach 2016 – Les photos