Huit courses, c’est ce qu’aura manqué Tony Stewart en ce début d’année 2016 suite à un accident survenu en janvier dernier. Malgré cette absence, les officiels ont accordé le joker médical au triple champion de la NASCAR comme cela était le cas l’an dernier pour Kyle Busch. Ainsi, celui qui retrouve sa Chevrolet SS n°14 cette semaine, peut encore participer au Chase s’il intègre le top-30 du classement général d’ici la fin de la saison régulière et qu’il compte suffisamment de victoires pour y participer.

Tony Stewart, qui a récemment critiqué la stratégie des équipes de ne pas serrer l’ensemble des écrous sur les roues lors des ravitaillements ce qui a pour effet de provoquer des vibrations, devrait participer à toute la course, avant de prendre part aux tests organisés par Goodyear la semaine prochaine sur l’Indianapolis Motor Speedway. Cependant, à Talladega Tony Stewart prendra le départ pour marquer les points avant de céder sa place à Ty Dillon pour le reste de la course.



“Nous avons une approche stratégique concernant mon retour. Richmond est une piste sur laquelle je me sens bien, car c’est un short track. Les vitesses sont moins élevées. Les essais de pneumatiques à Indianapolis me permettront de me retrouver dans un environnement à haute vitesse.  Nous prendrons le départ à Talladega pour marquer les points, mais du fait due la physionomie des courses sur cette piste et le risque d’être impliqué dans un accident, nous pensons qu’il faudra limiter le temps dans la voiture. Je reviendrai à temps plein au Kansas et apprécierai tous les instants de ma dernière saison en Sprint Cup.”
— Tony Stewart

 Richmond est la piste sur laquelle Tony Stewart a remporté trois succès dont sons tout premier en NASCAR Sprint Cup Series, c’était le 11 septembre 1999 après avoir mené 333 des 400 tours.

Cette année Ty Dillon et Brian Vickers se sont partagés le volant de la Chevrolet SS n°14 le temps de l’indisponibilité de Tony Stewart qui a attendu avec impatience le feu vert de ses médecins pour revenir à la compétition.