Ce mercredi, Tony Stewart s’est exprimé à propos des problèmes de roues dont été victimes certains pilotes. Un problème récurrent depuis le début de la saison, qui, selon le triple champion de la NASCAR Sprint Cup est dû au fait que les écuries ne fixent pas tous les écrous afin de gagner du temps dans les stands. Des propos qui vont à l’encontre de la section 12.8.1.b du règlement de la NASCAR et qui sont passibles d’une amende allant de 10 000 à 50 000 dollars.

En déplacement à New York pour rencontrer les journalistes d’Associated Press ce jeudi, Brian France a donné son point de vue.



“Personne n’a fait plus que ce que nous avons fait en matière de sécurité. C’est une histoire sans fin et nous devons l’accepter. Nous le prenons comme une offense lorsque nous faisons quelque chose qui conduit à un environnement non sécurisé. Il a tort.”
— Brian France

 Greg Biffle, invité sur SiriusXM NASCAR Radio ce jeudi, a également indiqué que les équipes qui ne fixaient pas tous les écrous devaient être sanctionnées, pourtant le pilote de la Roush Fenway Racing n’a pas été réprimandé par les officiels.