Une fois encore la Joe Gibbs Racing était au-dessus du lot en NASCAR Sprint Cup Series. Sur le Richmond International Raceway, lors des Toyota Owners 400, c’est Carl Edwards qui a le plus mené avec 151 des 400 boucles passées en tête. Pourtant, le pilote de la Toyota Camry n°19 a bien failli ne pas gagner. Devancé par Kyle Busch dans les derniers tours de la course, il a dû attendre le dernier virage pour reprendre la tête au terme d’une manœuvre habituelle sur les short tracks un bump and run. Cependant, Carl Edwards est le premier pilote à s’imposer à Richmond en effectuant un dépassement dans le dernier tour de l’épreuve.

“C’est la course je suppose. Nous avions une voiture très rapide. C’était une très bonne journée. Nous étions rapides, peut-être pas aussi bons que Carl sur les longs relais, mais nous avons fait tout ce que nous pouvions pour nous retrouver dans la bonne position.”
— Kyle Busch

Poussé hors trajectoire, Kyle Busch a pu sauver l’essentiel, une deuxième place sous le drapeau à damier devant Jimmie Johnson et Kasey Kahne qui signe son premier top-5 de la saison. Kevin Harvick termine finalement en cinquième position, suivi de Denny Hamlin, Matt Kenseth, Joey Logano, Martin Truex Jr. et Kurt Busch pour le top-10.

“Kyle est un coéquipier incroyable et il était lent à la fin. Quelque chose est arrivé dans le dernier virage. Je l’ai poussé.  J’ai fait tout ce que j’ai pu. Si Dave (Rogers) n’avait pas crié dans la radio de le passer dans le dernier tour, je ne sais pas si j’aurais plongé aussi fort. C’était un vrai travail d’équipe pour nous et c’est une grand victoire pour nous.”
— Carl Edwards



Vainqueur à Bristol la semaine passée, Carl Edwards remporte sa seconde victoire de rang et apporte à son écurie, la Joe Gibbs Racing, un quatrième succès de suite. L’écurie de Joe Gibbs était une fois encore au-dessus de la mêlée, avec Kyle Busch, Carl Edwards et Denny Hamlin qui se sont un temps retrouvé aux trois premières places, avant qu’une pénalité pour pneumatique non contrôlée dans la voie des stands ne fasse redescendre Denny Hamlin en fond de peloton. Celui-ci est patiemment remonté dans le top-10, mais n’a plus jamais été en mesure de jouer la victoire.

Extrêmement fluide dans sa première partie, puisque les 155 premiers tours se sont déroulés sans la moindre neutralisation, la neuvième levée de la saison a connu huit neutralisations sur les 202 tours suivants.

Grâce à cette victoire, Carl Edwards prend la tête du championnat et compte désormais sept points d’avance sur Kevin Harvick. Avec deux victoires, il occupe également la tête du classement provisoire du Chase devant Jimmie Johnson et Kyle Busch.

La semaine prochaine, la première division de la NASCAR se rend sur le Talladega Superspeedway pour ce qui sera la deuxième des quatre courses de la saison à se disputer avec les plaques de restriction.

> Toyota Owners 400 2016 – Les photos