Ce lundi la NASCAR a indiqué par le biais d’un communiqué aux équipes qu’il était désormais obligatoire d’attacher les cinq écrous de chaque roue, sous peine de se voir infliger une pénalité de type P3 qui conduirait à la suspension du chef d’équipe pour une course, mais aussi une amende de 20 000 dollars en Sprint Cup, 10 000 dollars en XFINITY et 5 000 dollars en Truck. Toute récidive sera sanctionnée plus durement.

Ce changement du règlement intervient une semaine seulement après la sortie de Tony Stewart qui a indiqué que la situation pouvait devenir dangereuse, tant pour les pilotes que pour les personnes présentes sur les ovales.

Ces dernières semaines, que ce soit au Texas, à Bristol ou encore à Richmond de nombreux pilotes sont repassés par la voie des stands pour des problèmes de vibration et plusieurs équipes, dont la Stewart-Haas Racing ont été surprises à ne fixer que quatre écrous au lieu des cinq.



“Nous introduirons de nouvelles méthodes pour contrôler cette règle. Le processus continuera d’évoluer au fil de l’eau et nous fournirons des mises à jour supplémentaires pour que ce modèle progresse.”
— Communiqué de la NASCAR

Scott Miller, le vice-président de la NASCAR en charge de la compétition a également indiqué qu’un système sera mis en place immédiatement tout en continuant de travailler conjointement avec les écuries pour trouver la meilleure solution sur le long terme.