Comme Jeff Gordon avant lui l’an dernier, Chase Elliott a signé la pole position des deux premières courses de la saison où les plaques de restrictions sont utilisées. Trente ans jour pour jour après une pole position de son père Bill, Chase Elliott réalise ainsi sa seconde pole position en carrière après celle obtenue lors des DAYTONA 500 en ouverture de la saison.

Dans la seconde partie des qualifications, Chase Elliott a bouclé son tour en 49,704 secondes à 192,661 mph pour devancer Austin Dillon qui avait pourtant signé le meilleur chrono de la première partie des qualifications. Dale Earnhardt Jr. et Matt Kenseth se partageront la deuxième ligne. Jimmie Johnson complète le top-5. Ricky Stenhouse Jr., Brad Keselowski, Denny Hamlin, Carl Edwards et Paul Menard sont dans le top-10.



“C’est quelque chose de spécial. C’est un travail d’équipe. C’est la même voiture que nous avions à Daytona. Il ne faudra pas faire les mêmes erreurs qu’à Daytona. Il faudra être intelligent pour faire du bon travail.”
— Chase Elliott

Le rookie de la Hendrick Motorsports devient le troisième pilote à compter deux poles position cette année, rejoignant Kyle Busch et Carl Edwards.

Ty Dillon a qualifié la voiture de Tony Stewart en quatorzième position, une place qui importe peu le triple champion de la NASCAR, puisqu’il prendra le départ de la course de l’arrière du peloton du fait du changement de pilote entre les qualifications et le départ de la course. Ty Dillon prendra le volant de la Chevrolet SS n°14 lors de la première neutralisation.

Des quarante-et-un pilotes engagés, seul Josh Wise n’a pas réussi à se qualifier.

> GEICO 500 2016 – Les photos