Sur ses terres, on pensait voir Mazda l’emporter après avoir largement dominé les essais, les qualifications et le début de la course. Malheureusement pour Speedsource, tout ne s’est pas passé comme prévu et seule la n°55 a franchi la ligne d’arrivée, qui plus est, en dehors du podium, à une décevante 4ème place. La n°70 a elle dû abandonner suite à un problème de pompe à huile.

L’honneur est tout de même sauf pour les LMP2 puisque c’est à nouveau une Ligier qui s’impose dans le championnat américain. Le Tequila Patrón ESM n’étant engagé qu’en NAEC, c’est le Michael Shank Racing qui a pris la relève et donne à Onroak Automotive, sa troisième victoire de la saison en quatre courses. C’est lors du premier arrêt au stand que la n°60 a pris les commandes de la course pour au final ne plus la lâcher. John Pew et Ozz Negri Jr. décroche ainsi la première victoire du MSR depuis les 24H de Daytona 2012 et la première en SportsCar Championship.

Parti 7ème au départ, tout juste devant la JSP2 n°60, le VisitFlorida.com Racing a suivi les traces du prototype français et termine à la deuxième place finale. Troisième au départ et troisième à l’arrivée. La Corvette DP n°31 du Action Express Racing aura sur tenir son rang et conserve la dernière marche du podium. La Mazda n°55 termine donc à la quatrième place, devant la Deltawing cinquième. La Corvette n°10 de la famille Taylor a franchi la ligne d’arrivée à la sixième place (8ème au général) après avoir été percutée par la Corvette n°5. Cette dernière termine dernière de l’épreuve.

Quatre courses. C’est donc après seulement sa quatrième course que la Ford GT monte sur la plus haute marche du podium. Après une course serrée, la n°67 de Ryan Briscoe et Richard Westbrook a franchi la ligne d’arrivée avec 12 secondes d’avances sur la Ferrari 488 GTE du Scuderia Corsa. La bataille Ford-Ferrari a tourné à l’avantage de l’américaine sur le Mazda Raceway mais malheureusement pour le Chip Ganassi Racing, un passage non prévu par les stands de la n°66, a empêché un doublé de la marque à l’ovale. Joey hand et Dirk Müller terminent finalement 6ème mais peuvent être rassurés par le potentiel de la GT.

Après une qualification très moyenne, L’équipage de la Porsche 911 RSR n°912 a réalisé une très belle course et monte sur la troisième marche du podium. La Corvette n°3 termine au pied du podium devant la Ferrari du Risi Competizione qui complète le top 5. La Corvette n°4 et la Porsche n°911 se sont accrochées en piste et terminent respectivement en septième et huitième position. Les deux BMW ferment la marche et concluent un week-end pour le moins compliqué.

Résultats P/GTLM

La deuxième course du week-end aura vu les LMPC et les GTD en découdre sur le tracé de Laguna Seca et dans les deux catégories, les polemen de la veille l’ont emporté.

En LMPC donc, c’est le PR1/Mathiasen Motorsports qui l’a emporté après une belle bataille avec la Oreca FLM n°8 du Starworks Motorsport. 1.7s seulement sépare les deux autos à l’arrivée. Après une qualification plus que moyenne, le CORE Autosport a su redresser la barre et monte sur la dernière marche du podium, aidé il est vrai par l’unique drapeau jaune de l’épreuve.

Le Performance Tech Motorsport n’a pu concrétiser sa deuxième place au départ et termine à la quatrième place finale, devant le JDC/Miller Motorsport, qui était moins en verve ce week-end. La Oreca n°20 du BAR1 Motorsports termine sixième, devant la deuxième auto du Starworks Motorsport qui ferme la marche en LMPC.

En GTD, la Porsche 911 GT3-R du Team Seattle/Alex Job Racing aura dominé la concurrence de bout en bout et permet à l’équipe de signer leur première victoire depuis le début de la saison. Il s’agit également de la première victoire de la 911 GT3-R qui a débuté à Daytona en début d’année. Comme lors des qualifications, la Ferrari du Scuderia Corsa termine à la deuxième place et continue sur sa lancée de Sebring. La 488 GT3 réalise donc un début de carrière parfait puisqu’après la victoire lors des 12H, la deuxième course de l’italienne se solde par une deuxième place finale.

L’Aston Martin n°007 retrouve des couleurs et termine à une encourageante troisième place devant la première des Audi R8 LMS, à savoir la n°6 du Stevenson Motorsport. La BMW n°96 du Turner Motorsport termine cinquième, devant la Viper GT3-R du Riley Motorsport. La première Lamborghini et juste derrière avec la n°48 du Paul Miller Racing.

Résultats LMPC/GTD

La prochaine épreuve se déroulera dans les rues de Detroit les 3 et 4 juin et regroupera les catégories Prototype, LMPC et GTD.