Cinq courses, une victoire, tel est le ratio de William Byron. Le jeune pilote de 18 ans de la Kyle Busch Motorsports a tiré les marrons du feu de la bagarre entre Ben Rhodes et Johnny Sauter dans les derniers instants des Toyota Tundra 250 pour aller chercher sa première victoire en carrière. William Byron pointait en troisième position à l’entrée du virage n°3 du dernier tour, mais c’est bien lui qui est allé décrocher le drapeau à damier.

Ben Rhodes a pris l’intérieur de Johnny Sauter, mais les deux trucks se sont touchés et les deux pilotes sont partis à la faute. William Byron qui n’en demandait pas tant a hérité de la tête de la course devant Matt Crafton lorsque les officiels ont sorti le drapeau jaune. William Byron devient ainsi le neuvième pilote issu du NASCAR Next à remporter une course dans les séries nationales de la NASCAR.

“C’était dingue lors des dernières relances. J’avais la tête sur le drapeau vert avant la neutralisation qui a conduit à l’Overtime et je ne voulais pas d’un drapeau jaune, mais vous devez la gagner.”
— William Byron



William Byron qui profite des déboires des leaders, c’est l’histoire de cette course, puisqu’au tour 135, Matt Crafton et Timothy Peters se sont touchés alors qu’ils étaient aux deux premières places et sont sortis du top-10. Troisième à ce moment-là, William Byron a pris les commandes de la course.

Lors de la dernière relance, Johnny Sauter a pris l’avantage dès le drapeau vert, alors que Ben Rhodes a pris la deuxième place devant William Byron. Johnny Sauter semblait parti pour la victoire, mais Ben Rhodes ne l’entendait pas de cette oreille et a tenté une attaque jugée kamikaze par un Johnny Sauter des plus énervés à l’encontre de son rival à l’issue de la quatrième levée de la saison des NASCAR Camping World Truck Series.

“Je crois qu’il n’a pas de cerveau. C’est malheureux que vous ne puissiez pas piloter de la manière dont vous le souhaitez.”
— Johnny Sauter

> Toyota Tundra 250 2016 – Les photos