Pour aller décrocher le chèque d’un million de dollars promis au vainqueur de la NASCAR Sprint All-Star Race sur le Charlotte Motor Speedway, il faudra parcourir pas moins de 113 tours répartis sur trois segments. Les deux premiers de cinquante tours chacun, le troisième de treize lors duquel seules les boucles effectuées sous drapeau vert compteront.

La NASCAR Sprint All-Star Race n’est pas la seule course à être modifié, puisque le Sprint Showdown, la course qualificative pour la NASCAR Sprint All-Star Race voit également son format évoluer avec trois segments et autant de possibilités de se qualifier pour la grande course au million de dollars.

Format de la NASCAR Sprint All-Star Race :

Segment 1 – 50 tours : L’ordre de départ est établi suivant les qualifications. À l’issue du segment l’arrêt au stand est obligatoire pour l’ensemble des concurrents et un changement minimum de deux pneumatiques doit être fait.

Pause n°1 – 3 à 5 minutes : Arrêt obligatoire pour changer au minimum deux pneumatiques avant le segment n°2.

Segment 2 – 50 tours : L’ordre de départ est celui à la sortie des stands à l’issue des arrêts. Un arrêt aux stands sous drapeau vert est obligatoire au plus tard au tour 85.

Pause n°2 – 3 à 5 minutes : Un tirage au sort décide si le top-9, le top-10 ou le top-11 doit rentrer aux sands pour changer les quatre pneumatiques. Le reste du peloton doit rester en piste. L’ordre de départ du troisième segment sera celui à la sortie des stands.

Segment n°3 – 13 tours : Seuls les tours sous drapeau vert comptent. La règle de l’Overtime est appliquée.



Format du Sprint Showdown :

Segment 1 – 20 tours : L’ordre de départ est établi suivant les qualifications. Le vainqueur du segment est qualifié pour la All-Star et ne continue pas la course. Le reste du peloton doit s’arrêter pour changer au minimum deux pneumatiques.

Segment 2 – 20 tours : L’ordre de départ est celui à la sortie des stands à l’issue des arrêts du segment n°1. Le vainqueur de ce segment est qualifié pour la All-Star et ne participe pas au troisième segment. Le reste du peloton doit s’arrêter pour changer au minimum deux pneumatiques.

Segment n°3 – 10 tours : L’ordre de départ est celui à la sortie des stands à l’issue des arrêts du segment n°. La règle de l’Overtime est appliquée. Le vainqueur décroche son billet pour la All-Star Race.

Critères d’éligibilités :

Les pilotes ayant gagné une course en 2015 ou en 2016 ainsi que les anciens champions et étant toujours en activité sont qualifiés pour la NASCAR Sprint All-Star Race. Les vainqueurs des trois segments du Sprint Showdown rejoignent la course. Le pilote ayant reçu le plus de votes du public est lui aussi qualifié pour la All-Star. S’il n’y a pas un minimum de vingt pilotes avec les règles précédemment énoncées, la grille est complétée par les pilotes ayant reçu le plus de votes du public et n’étant pas encore qualifiés.