Le Kansas Speedway n’est désormais plus sur la liste des pistes sur lesquelles Kyle Busch n’a toujours pas trouvé le chemin de la Victory Lane en NASCAR Sprint Cup Series. Charlotte et Pocono sont les deux derniers tracés sur lesquels le pilote de la Joe Gibbs Racing est toujours fanny dans la division reine de la NASCAR. Avec une place de troisième pour meilleur résultat et quatre abandons avant cette course, le Kansas Speedway faisait inexorablement partie des pistes sur lesquelles le champion 2015 de la discipline n’aimait pas venir.

Kyle Busch et Matt Kenseth ont pris le pari de rester en piste lors de la dernière neutralisation à vingt tours de la fin. Un choix qui s’est avéré payant pour le pilote de la Toyota Camry n°18 puisqu’il s’impose avec 1,112 seconde d’avance sur Kevin Harvick. Kurt Busch prend finalement la troisième place devant Matt Kenseth et le rookie Ryan Blaney. Austin Dillon, Ryan Newman, AJ Allmendinger, Chase Elliott et Brad Keselowski complètent le top-10.



“C’est incroyable. Il y a eu des jours difficiles ici au Kansas, c’est certain. Beaucoup de bons aussi, mais je ne peux que remercier cette équipe. Cette voiture était incroyable ce soir. En début de course puis au milieu nous n’étions pas très bons, mais Adam Stevens et les gars ont travaillé dessus. Je savais que nos pneumatiques avaient quelques tours, mais le clean air était important. J’étais un peu inquiet pour Matt Kenseth, mais je ne sais pas ce qui lui est arrivé sur la relanc. Harvick a été très propre et a eu quelques occasions.”
— Kyle Busch

Deuixième de la course, Kevin Harvick enregistre son quatrième top-2 lors des six dernières courses disputées sur le Kansas Speedway.

Au tour 241, Denny Hamlin a tenté de passer entre Brad Keselowski et Kyle Larson, mais le pilote de la Joe Gibbs Racing et celui de la Team Penske sont partis à la faute sans se toucher. Joey Logano n’a pu éviter la Toyota Camry n°11 en perdition sur la piste. Denny Hamlin terminent respectivement trente-sept et trente-huitièmes. Toujours à la recherche de sa première victoire cette année, Joey Logano a préféré prendre les choses avec philosophie, une semaine seulement après un accident en fin de course avec un autre pilote de la Joe Gibbs Racing, Matt Kenseth.

“Keselowski est parti en survirage, puis Hamlin. Je ne pouvais rien voir. J’espérais que Hamlin puisse descendre en bas de l’ovale, mais ce n’est pas arrivé. Cela fait deux semaines de suite que nous allons au centre médical du circuit en fin de course, ça pue un peu, mais c’est la course. Ces choses arrivent.”
— Joey Logano

Auteur de la pole position Martin Truex Jr. était l’homme fort de la course avec 172 des 211 premiers tours menés, mais le pilote de la Furniture Row Racing a dû repasser par la voie des stands au tour 211 pour un problème au niveau d’une roue. Après le ravitaillement son équipe lui a indiqué que quelque chose c’était collé dans une des roues. Martin Truex Jr. termine finalement en quatorzième position.

La semaine prochaine, la première division de la NASCAR se rendra sur le Dover International Speedway pour la douzième épreuve de la saison.

> Go Bowling 400 2016 – Les photos