Les équipes d’Aric Almirola et Martin Truex Jr. ont reçu un avertissement pour avoir manqué l’inspection laser qui précède les qualifications à deux reprises. C’est déjà le troisième avertissement cette année pour la structure n°78 et le second pour la n°43 qui a également été contrôlé en infraction à deux reprises à l’inspection des gabarits avant les qualifications, au même titre que l’équipe de Regan Smith, celle d’AJ Allmendinger, mais aussi celle de Jimmie Johnson.

La plus grosse sanction est à mettre à l’actif de la Joe Gibbs Racing puisqu’Adam Stevens, le chef d’équipe de Kyle Busch a pris une amende de 20 000 dollars ainsi qu’une suspension d’une course et une probation jusqu’à la fin de l’année civile. Le changeur de roues avant est également suspendu une course et placé sous probation jusqu’au 31 décembre 2016. L’infraction concerne les sections 12.1, 10.11.3.4 et 12.5.3.4.1 g, o du règlement de la NASCAR à savoir un problème au niveau de la fixation des cinq écrous de chaque roues à l’issue de la course.



Rappel des avertissements reçus depuis le début de la saison

Sprint Cup : L’équipe n°19, 48 et 78 (3 avertissements chacune), les équipes n°3, 6, 7, 18, 20, 38, 43, 44, et 88 (2 avertissements chacune), n°2, 4, 14, 17, 21, 23, 27, 31, 32, 46, 47, 83 et 95 (1 avertissement chacune)
XFINITY : L’équipe n°0, 3, 33 (2 avertissements chacune), les équipes n° 1, 4,  11, 18, 20, 21, 24, 40, 43, 51 et 70, 85, 99 (1 avertissement chacune)
Truck : Les équipes n°22 (2 avertissements), 01, 05, 5, 7, 23, 58, 59, et 86 (1 avertissement chacune)