Qui va bien pouvoir arrêter le Français Simon Pagenaud en cette saison 2016 des Verizon IndyCar Series. Personne semble-t-il. Après deux courses terminées à la deuxième place en ouverture de la saison, le pilote de la Team Penske est le dernier vainqueur en date avec des succès acquis à Long Beach, puis à Barber après être parti de la pole position. Sur l’Indianapolis Motor Speedway pour l’épreuve routière, qu’il a remportée en 2014, il a signé la pole position, sa seconde cette année et sa quatrième en carrière.

“Je pilote à mon meilleur niveau. Petit à petit vous gagnez de la confiance. La Team Penske m’a donné la meilleure monoplace.”
— Simon Pagenaud



Le Français partagera la première ligne du Grand Prix d’Indianapolis avec Charlie Kimball qui signe son meilleur résultat en qualifications depuis ses débuts en IndyCar.

Le reste du top-10 est composé de James Hinchcliffe, Jack Hawksworth, Tony Kanaan, Juan Pablo Montoya, Scott Dixon, Sébastien Bourdais, Mikhail Aleshin et Will Power.

Graham Rahal, initialement qualifié troisième et Josef Newgarden cinquième des qualifications sont relégués en fond de peloton suite à une irrégularité lors de l’inspection. Les monoplaces n°15 et n°21 ne respectent pas le poids minimum autorisé, ce qui explique le déclassement des deux pilotes.

Auteur du record de la piste lors du premier segment des qualifications avec un tour en 68,6746 secondes, Will Power n’a pas réussi à retrouver ce niveau lors de la deuxième partie des qualifications, ne signant que le douzième chrono, allant même jusqu’à frotter le mur dans ce deuxième tour des qualifications.

> Angie’s List Grand Prix of Indianapolis 2016 – Les photos