Il y aura finalement seize courses d’IndyCar dans ce championnat 2016. Après la défection de Boston il y a plusieurs semaines, l’INDYCAR avouait chercher une solution pour remplacer le tracé urbain. C’est finalement le Watkins Glen International qui a été choisi, une piste qui a déjà accueilli l’IndyCar de 1979 à 1981 puis de 2005 à 2010.

La course d’IndyCar se déroulera sur 60 tours et empruntera l’extension qui porte le développement du tracé à 3,4 miles. Le boot a toujours été utilisé en IndyCar, à l’exception des deux premières éditions remportées par Bobby Unser.

“Nous sommes heureux d’accueillir l’IndyCar. Le fait de trouver cet accord si rapidement montre à quel point tous les partis sont motivés. L’accord a été trouvé en deux semaines ce qui je pense est un record dans le monde du sport automobile.”
— Michael Printup, président du Watkins Glen International



En plus de l’IndyCar, les monoplaces de l’Indy Lights seront également de la partie sur le circuit routier de l’état de New York.

“C’est super d’avoir le retour de l’IndyCar à Watkins Glen. Un grand merci au président du circuit, Michael Printup, ainsi qu’à son équipe pour le travail réalisé en si peu de temps. Watkins Glen est une piste historique du sport automobile.”
— Jay Frye, président de la compétition en INDYCAR

Will Power est le dernier vainqueur en date sur ce tracé, c’était en 2010 pour le compte de la Team Penske.