Matt Kenseth ouvre son compteur en 2016

Matt Kenseth n’avait pas la voiture la plus rapide, mais il était le plus malin pour s’imposer sur le Monster Mile de Dover au terme d’une fin de course épique qui a vu trois pilotes s’affronter pour la victoire finale. En effet, dans les trente derniers tours des AAA 400 Drive for Autism, Matt Kenseth a résisté à Kyle Larson et Chase Elliott pour aller décrocher sa première victoire de la saison, sa troisième en carrière sur le Dover International Speedway.

Kyle Larson a tenté tout ce qu’il pouvait pour aller chercher le drapeau à damier, en vain, il doit se contenter de la deuxième place pour la quatrième fois de sa carrière en NASCAR Sprint Cup Series. Quant au rookie de la Hendrick Motorsports, Chase Elliott, il termine en troisième position devant Kasey Kahne et Kurt Busch.

“C’est super d’être sur la Victory Lane. Tout le monde dans l’équipe a fait du bon travail.  Après cinq tours sous drapeau vert nous étions très survireurs.  J’étais agressif autant que possible pour maintenir Kyle (Larson) derrière moi.”
— Matt Kenseth



Brad Keselowski, Denny Hamlin, le rookie Ryan Blaney, Martin Truex Jr. et Trevor Bayne complètent le top-10 de cette douzième levée de la saison.

Parti de la pole position, Kevin Harvick a dominé le début de course, mais ses mécaniciens ont tout fait pour maintenir le suspens en tête de course en effectuant des arrêts ravitaillements des plus moyens. Résultat le pilote de la Stewart-Haas Racing perdait régulièrement des places dans les stands, places qu’il regagnait avec difficulté sur la piste.

Alors que le pilote de la Stewart-Haas Racing dominait la course de la tête et des épaules, ses problèmes dans les stands ont permis d’ouvrir la lutte pour la victoire. C’est ainsi que Kyle Larson, Martin Truex Jr., Brad Keselowski ou encore Carl Edwards ont pointé en tête de la course et faisaient tous à un moment ou à un autre partie des prétendants à la victoire finale.

Vainqueur à dix reprises sur le Dover International Speedway dans la première division de la NASCAR, Jimmie Johnson attendait patiemment son heure et s’est emparé de la tête de la course à moins de cinquante tours du drapeau à damier sur un coup de stratégique de son chef d’équipe Chad Knaus, qui ne lui a fait prendre que deux pneumatiques neufs lors de la neutralisation du tour 350, mais un problème mécanique est venu éteindre les espoirs de Jimmie Johnson dès la relance au tour 355, lorsqu’il a créé un accident impliquant dix-huit voitures.

Si une bonne partie des favoris était touchée, la Joe Gibbs Racing conservait deux cartouches avec Matt Kenseth et Carl Edwards., mais lors de la relance suivante, le pilote de la Toyota Camry n°19 se retrouvait poussé dans le mur intérieur, par un Kyle Larson désireux d’aller chercher son tout premier succès en carrière dans la division reine de la NASCAR.

Au classement général Kevin Harvick conserve les commandes du championnat avant la prochaine course qui se tiendra dans deux semaines sur le Charlotte Motor Speedway avec les Coca-Cola 600. La semaine prochaine, la première division de la NASCAR sera déjà sur l’ovale d’un mile et demi de Charlotte, mais pour une épreuve hors-championnat, la NASCAR Sprint All-Star Race.

> AAA 400 Drive For Autism 2016 – Les photos