À l’issue d’une course folle sur le Charlotte Motor Speedway c’est Joey Logano qui a empoché le million de dollars à la suite d’une bataille avec Kyle Larson, vainqueur du dernier segment de la course qualificative, le Sprint Showdown.

Lors du dernier segment de la NASCAR Sprint All-Star Race, disputé sur treize tours, Kyle Larson a bien tenté de bloquer Joey Logano, mais c’était peine perdue, puisqu’à deux tours de la fin, le pilote de la Team Penske a fini par trouver l’ouverture lorsque son adversaire est parti à la faute dans le premier virage.

“Je peux vous le dire, Kyle Larson est un pilote très rugueux. Je l’ai vu dans le Showdown plus tôt dans la journée et je savais ce qui me restait à faire. Je savais que je devais y aller fort. Je suis un pilote rugueux alors je savais que ce serait une grosse bataille. J’ai essayé une fois à l’intérieur, puis une fois à l’extérieur.”
— Joey Logano



Lorsque Kyle Larson a tapé le mur à deux tours de la fin, Joey Logano savait que l’occasion de remporter la course ne se représenterait pas et qu’il devait la saisir. C’est ce qu’il a fait en terminant 1,142 seconde devant son coéquipier Brad Keselowski. Dale Earnhardt Jr. termine troisième suivi de Carl Edwards, Kurt Busch et Chase Elliott. Kyle Larson a pour sa part rallier les stands pour abandonner.

Si cette victoire de Joey Logano est sa première lors de la NASCAR Sprint All-Star Race, c’est aussi la première fois qu’une écurie signe le doublé lors de cette épreuve de prestige.

Après deux segments de 50 tours chacun et un accident au tour 73 éliminant Matt Kenseth, Kasey Kahne et Tony Stewart, Joey Logano est reparti en cinquième position avec des pneumatiques frais.

Kyle Larson, reparti troisième derrière deux voitures restées en piste avec des pneumatiques usagés comme l’exigeait le règlement (Jimmie Johnson et Kyle Busch – ndlr), a pris les commandes au tour 101, menant jusqu’à ce que Joey Logano le dépasse pour la gagne à moins de deux tours de l’arrivée.