Il y a un an presque jour pour jour le Canadien James Hinchcliffe était évacué à l’hôpital à la suite d’un terrible accident. Cette année il a remporté le Fast Nine Shootout pour décrocher la pole position de l’Indy 500 et la prime de 100 000 dollars qui va avec. Le pilote de la Schmidt Peterson Motorsports devance de 0,0407 seconde Josef Newgarden après les quatre tours de qualifications, c’est-à-dire dix miles.

“J’ai débuté ce mois en espérant que nous aurions une nouvelles histoire à raconter après ce qui est arrivé l’an dernier. Je crois qu’après ce qui est arrivé nous y sommes arrivés. Je ne peux pas y croire.”
— James Hinchcliffe



Cette pole position de James Hinchcliffe à 230,760 mph est la première du manufacturier Honda en cinq ans sur l’Indianapolis Motor Speedway lors de l’Indy 500. C’est aussi la première pole position de Honda depuis Houston le 31 juillet dernier lors de la seconde manche du doubleheader. La Team Penske restait sur sept poles de rang.

Josef Newgarden a pris la deuxième place à 230,700 mph de moyenne, alors que Ryan Hunter-Reay a pris la troisième et dernière place sur la première ligne de la grille de départ en 230,648 mph.

Townsend Bell, Carlos Muñoz et Will Power s’élanceront de la deuxième ligne, Mikhail Aleshin, Simon Pagenaud et Hélio Castroneves la troisième.

Lors des qualifications pour les places dix à trente-trois, c’est Oriol Serviá qui a fait la meilleure opération avec quatorze places de gagnées par rapport à la séance du samedi. L’Espagnol partira de la dixième place avec le rookie Alexander Rossi et Takuma Sato sur la quatrième ligne.

Poleman l’an dernier, Scott Dixon n’est que treizième sur la grille de départ alors que Juan Pablo Montoya, vainqueur l’an dernier, sera au milieu de la sixième ligne en dix-septième position.

> Indianapolis 500 2016 (Les essais) – Les photos