Malgré une pénalité prise dans les stands au tour 160 sur les 200 qu’il y avait à parcourir, Denny Hamlin a trouvé les ressources nécessaires pour s’imposer lors des Hisense 4K TV 300. Le pilote de la Joe Gibbs Racing est passée par la voie des stands lors de l’ultime neutralisation causée au tour 199 par son coéquipier Erik Jones. S’il est reparti en sixième position il avait l’avantage des pneumatiques frais sur ceux qui le précédaient.

Denny Hamlin n’a fait qu’une bouchée de Kyle Larson et Joey Logano notamment, qui étaient restés en piste lors de l’ultime sortie de la voiture de sécurité. Résultat en pneumatiques usés, ils n’ont pas pu résister face à Denny Hamlin qui va s’imposer lors de la onzième manche de la saison avec 291 millièmes de seconde d’avance sur Austin Dillon.

“J’espérais cette neutralisation à la fin et nous l’avons eu. Nous avons pu monter quatre pneumatiques frais et nous avons fait la différence. C’était un peu plus serré que ce que je pensais et notre voiture était sous-vireuse dans les deux derniers tours de la course, mais quelle belle journée.”
— Denny Hamlin



Joey Logano, Cole Custer et Justin Allgaier complètent le top-5 d’une course neutralisée à huit reprises pour 54 tours derrière la voiture de sécurité. Kyle Larson termine finalement à la sixième place, suivi de Brandon Jones, Ty Dillon, Brennan Poole et Brendan Gaughan.

Au classement général Daniel Suárez reprend les commandes du championnat avec quatorze points d’avance sur Elliott Sadler impliqué dans le deuxième accident de la course lorsque l’auteur de la pole position Erik Jones est parti à la faute emportant avec lui son coéquipier Daniel Suárez et l’ancien leader du classement général. Si Daniel Suárez a été en mesure de revenir dans le tour du leader pour terminer en douzième position, cela n’a pas été le cas du pilote de la JR Motorsports qui se classe finalement vingt-huitième à six tours.

Erik Jones, impliqué dans deux accidents n’a pas rallié l’arrivée et est finalement classé trente-et-unième.