Après un triplé en qualifications, la Team Penske était la grande favorite de la première course de Detroit sur le tracé urbain de Belle Isle. Un temps, les quatre pilotes se sont un temps retrouvé aux quatre premières places, mais la fin de course n’a pas tourné à l’avantage de l’écurie de Roger Penske, Simon Pagenaud ne terminant que treizième, Will Power vingtième après un problème de roue à l’arrière droit à la suite d’un arrêt aux stands à une trentaine de tours de l’arrivée.

À huit tours du drapeau à damier le Français de la KVSH Racing prend l’avantage sur Conor Daly pour la tête de la course pour ne plus jamais la lâcher et aller décrocher son trentième succès sur circuit routier ou urbain en IndyCar.

“Ma monoplace était vraiment rapide et tout ce dont nous avions besoin était le clean air. Je ne pouvais rêver de ce qui est arrivé.”
— Sébastien Bourdais



Alors que la météo a été une menace tout au long de la course, cette dernière s’est déroulée sur le sec, malgré quelques gouttes dans la seconde partie.

Deuxième, Conor Daly signe son meilleur résultat en carrière à l’occasion de cette première course de Detroit, mais aussi son premier podium. Juan Pablo Montoya prend la troisième place de la course pour son second top-3 de la saison, le premier étant obtenu dans les rues de St. Petersburg lors de l’ouverture de la saison.

Graham Rahal et Hélio Castroneves complètent le top-5 alors que Carlos Muñoz, Ryan Hunter-Reay, Charlie Kimball, Tony Kanaan et le rookie Alexander Rossi sont classés de la sixième à la dixième place.

Après sept courses disputées, Simon Pagenaud conserve la tête du classement général avec 313 points, 59 de mieux que son coéquipier Hélio Castroneves, son nouveau dauphin au classement général. Scott Dixon tombe à la troisième place à 66 unités.

> Chevrolet Dual In Detroit 2016 – Les photos