Lorsqu’il a franchi la ligne d’arrivée des Axalta ‘We Paint Winners’ 400 en vainqueur, Kurt Busch avait encore suffisamment de carburant pour faire son tour décélération, son burn et rallier la Victory Lane, preuve qu’il a presque trop économisé dans son dernier relai. Le pilote de la Stewart-Haas Racing remporte ainsi sa première course de la saison et rejoint la liste des huit autres pilotes déjà victorieux cette année pour une place en playoffs.

Kurt Busch a mené les trente-deux dernier tours non sans s’inquiéter de sa consommation jusqu’au drapeau à damier. Un temps trop court de deux tours, cinq miles à Pocono, le champion 2004 de la discipline à su économiser suffisamment de carburant pour rallier l’arrivée sans avoir à passer par les stands, mais aussi en restant en tête.

“Quand ils m’ont dit que j’étais deux tours trop court je savais que je devais trouver le bon équilibre pour économiser du carburant tout en gardant des tours rapide. J’ai fait une relance parfaite, puis j’ai fait mon travail pour économiser du carburant.”
— Kurt Busch



Tony Gibson étant suspendu suite à une infraction constatée à Charlotte la semaine précédente, c’est Johnny Klausmeier qui officiait comme chef d’équipe de Kurt Busch. Un remplacement payant, puisque le pilote de la Chevrolet SS n°41 s’impose avec 1,126 seconde d’avance sur Dale Earnhardt Jr. Le poleman de l’épreuve, Brad Keselowski, prend finalement la troisième place devant le rookie Chase Elliott et Joey Logano.

Kasey Kahne, Matt Kenseth, Carl Edwards, Kevin Harvick et le rookie Ryan Blaney terminent cette quatorzième levée de la saison dans le top-10.

Parti de la première ligne, Joey Logano a fait fort impression en début de course, menant les dix-sept premiers tours, mais un incident avec Ryan Newman lors de la troisième relance a éjecté le pilote de la Team Penske de la lutte à la victoire. La course n’a également pas été de tout repos pour Brad Keselowski qui a reçu une pénalité pour une modification non autorisée lors d’un arrêt aux stands au tour 24.

Jimmie Johnson et Kyle Busch ont connu une fin de course agitée sur le Pocono Raceway. Le premier suite à un tête-à-queue qui s’est terminé dans le muret intérieur à un peu moins de quarante tours du drapeau à damier, ce qui a occasionné la dernière neutralisation de la course. Quant au champion en titre de la discipline, il s’est fait percuter par Ryan Newman suite à une attaque à l’intérieur de Kasey Kahne dans le virage n°1. Résultat le pilote de la Joe Gibbs Racing a tapé le mur et son équipe a réparé onze tours durant pour le relancer en piste afin de sauver quelques points. Cela faisait vingt-quatre courses que Kyle Busch n’avait enregistré une série de trois épreuves consécutives sans le moindre top-5.

Dominateur à Charlotte et tenant du titre de cette épreuve, Martin Truex Jr. a lui aussi connu une course de Pocono éprouvante avec un accident dans les stands, puis une crevaison à l’arrière droit sous drapeau jaune alors qu’il était ressorti des stands en tête à 42 tours de l’arrivée. Il a dû revenir à son emplacement changer de roue et termine finalement dix-neuvième.

> Axalta ‘We Paint Winners’ 400 2016 – Les photos