Matt Crafton semblait tenir la victoire sur le Texas Motor Speedway à l’occasion des Rattlesnacke 400, mais William Byron a trouvé l’ouverture à moins de six tours de l’arrivée, alors que les pneumatiques du leader du classement général étaient des plus dégradés, pour aller s’imposer avec plus de deux secondes d’avance, décrochant ainsi son second succès dans la discipline lors des quatre dernières courses. Le jeune pilote de la Kyle Busch Motorsports devient du même coup le plus jeune vainqueur en Truck Series sur le tracé de Fort Worth.

Rico Abreu a également la possibilité d’aller remporter la course en dépassant Matt Crafton, mais il a tapé le mur extérieur à deux reprises dans les deux derniers tours, ce qui lui a fait perdre très gros, puisqu’il ne se classe que neuvième sous le drapeau à damier.



Le top-5 de la course est complété par Johnny Sauter, Ben Kennedy et Tyler Reddick. Timothy Peters, John Hunter Nemechek, German Quiroga, Rico Abreu et Daniel Hemric sont dans le top-10.

S’il termine deuxième, Matt Crafton aura connu une course mouvementée. Leader au onzième tour, il crève et heurte le mur du virage n°3. Redescendu à la vingt-cinquième place le temps des réparations, le pilote du Truck n°88 se lance dans une folle remontée qui se terminera à la première place en tout juste vingt tours.

Si la course a souri à William Byron, son coéquipier Christopher Bell n’a en revanche pas été à la fête avec un problème moteur dès le premier tour. Résultat une trente-deuxième et dernière place et un seul petit point marqué, ce qui le fait plonger de quatre places au classement général. Il se retrouve désormais treizième à 69 unités de Matt Crafton, toujours leader.