Trois pénalités et 18 avertissements en NASCAR !

Les sanctions sont tombées, notamment en NASCAR Sprint Cup Series lors de l’épreuve du Michigan avec une pluie d’avertissements, mais aussi une pénalité P3 pour l’équipe de Kyle Larson qui a échoué au contrôle laser à l’issue de la course, enfreignant ainsi les paragraphes 12-1 et 20.17.3.1.2 du règlement 2016. En conséquence, le chef d’équipe Philip Surgen est pénalisé de 25 000 dollars alors que l’équipe perd 15 points tant au classement des pilotes à qu’à celui des propriétaires.

En ce qui concerne les avertissements, et le sanctions écrites, l’équipe de Clint Bowyer est réprimandée pour avoir loupé à deux reprises l’inspection laser avant la course. Il en va de même pour les équipes de Jeffrey Earnhardt, Brian Scott, Martin Truex Jr. et Dale Earnhardt Jr. pour la même infraction, mais lors du contrôle qui a précédé les qualifications. Enfin, les équipes de Tony Stewart, Ricky Stenhouse Jr., Chase Elliott, Chris Buescher, Kurt Busch, AJ Allmendinger, Cole Whitt et Martin Truex Jr.  sont averties pour avoir échoué à deux reprises lors de l’inspection des gabarits avant les qualifications.

Pour avoir échoué à trois reprises à l’inspection laser qui a précédé les qualifications, les équipes de Brad Keselowski, Greg Biffle, David Ragan et Michael Annett perdront quinze minutes d’essais à Sonoma.

En NASCAR XFINITY Series, la Team Penske est sanctionnée d’une pénalité P2 pour avoir échoué à l’inspection qui a suivi la course. Brian Wilson, le chef d’équipe écope de 7 500 dollars d’amende alors que l’écurie se voit retirer dix points au classement des propriétaires.

Enfin, en NASCAR Camping World Truck Series, Scott Zipadelli, le chef d’équipe du Truck n°11 est suspendu de toute épreuve NASCAR comptant pour le championnat jusqu’au 22 juin, écope de 5 000 dollars d’amende et se voit placé sous probation jusqu’au 31 décembre 2016 pour une infraction de type P3 qui va à l’encontre des paragraphes 12-1 et 10.11.3.4 a du règlement concernant un problème d’installation des écrous lors du contrôle effectué à l’issue de la course.

L’équipe n°23 de Spencer Gallagher est pour sa part réprimandée d’un avertissement écrit pour l’installation de pièces non conformes au règlement, une infraction constatée juste avant les qualifications.



Rappel des avertissements reçus depuis le début de la saison

Sprint Cup : L’équipe n°7 (4 avertissements), les équipes n°19, 44 et 78 (3 avertissements chacune), les équipes n°2, 3, 6, 14, 17, 18, 20, 23, 24, 32, 38, 42, 46, 47, 78, 83 et 95 (2 avertissements chacune), n°1, 4, 10, 15, 16, 21, 27, 31, 34, 41, 43, 48, 55 et 88 (1 avertissement chacune)
XFINITY : L’équipe n°18 (3 avertissements), les équipes n°0, 3, 33 (2 avertissements chacune), les équipes n° 4,  11, 16, 20, 21, 24, 40, 43, 51 et 70, 85, 99 (1 avertissement chacune)
Truck : Les équipes n°22 et 23 (2 avertissements), 01, 05, 07, 5, 7, 58, 59, et 86 (1 avertissement chacune)