210 jours sans course en NASCAR XFINITY Series, telle est la durée durant laquelle Sam Hornish Jr. n’a pas piloté dans la deuxième division de la NASCAR. Sa dernière apparition remontait à la finale de la saison 2015 et il ne devait pas piloter sur l’Iowa Speedway, mais le forfait de Matt Tifft a contraint la Joe Gibbs Racing à appeler le triple champion IndyCar pour une nouvelle pige dans la deuxième division de la NASCAR.

Ce succès est le quatrième de Sam Hornish Jr. en NASCAR XFINITY Series, son second sur l’Iowa Speedway, mais c’est également la neuvième victoire de la Joe Gibbs Racing en quinze rendez-vous cette année.

“Je ne sais pas. Cela ne pourrait pas être mieux que ça. Je veux simplement remercier Toyota, tout le monde au sein de la Joe Gibbs Racing de m’avoir donné cette occasion. Avoir ma femme et mes enfants ici, c’est la première fois qu’ils assistent à une victoire de leur père. Je peux vous dire que cela signifie beaucoup pour moi.”
— Sam Hornish Jr.



Ty Dillon a tenté lors de la relance du tour 224 d’aller chercher la victoire, mais il a dû s’incliner face à Sam Hornish Jr. Brad Keselowski prend la troisième place devant le leader du championnat, Daniel Suárez et Alex Bowman pour le top-5.

Auteur de la pole position, sa cinquième cette saison, Erik Jones a dû partir de l’arrière du peloton à la suite d’un ajustement non-autorisé sur sa Toyota Camry n°20. Le jeune pilote de la Joe Gibbs Racing n’a jamais pesé sur la course et termine vingt-septième à sept tours après des problèmes de pression de carburant.

La deuxième division de la NASCAR marque une pause d’une semaine avant de retourner sur le Daytona International Speedway. Le Mexicain Daniel Suárez continue de mener le championnat avec 21 points d’avance sur Elliott Sadler.

> American Ethanol E15 250 2016 – Les photos