Précédemment en NASCAR Sprint Cup Series lorsque les qualifications étaient annulées, c’était le résultat de la première séance d’essais qui permettait d’établir la grille de départ. Les officiels ont choisi de faire machine arrière et de revenir à un format valable pendant des années, celui d’établir la grille de départ en fonction du classement des propriétaires. Seules les deux et troisièmes courses de la saison, ne seront pas concernées par ce système, puisque le critère du résultat de la première séance d’essais sera conservé.

En outre, la NASCAR a également présenté un nouvel ajustement pour le Chase en Sprint Cup. En effet, si une écurie qui n’est pas dans la charte des 36 parvient à se qualifier pour les playoffs, alors elle sera assuré d’être au départ des dix dernières courses de la saison, au même titre que les 36 écuries appartenant à la charte. Actuel dix-septième du classement général, Ryan Blaney est le premier pilote du classement à ne pas appartenir à une écurie faisant partie de la charte.



“Ces changements apportent plus de compétition tant pour les équipes de la Charte que pour les Open. Gagner sa place en playoffs est quelque chose de difficile et requiert des performances constantes. Ces équipes devraient être garanties de courir pour le titre, ce sera désormais le cas.”
— Jim Cassidy, vice-président de la NASCAR en charge de la compétition

Si ces modifications ont été introduites dans la première division de la NASCAR, ce n’est pas le cas des deux autres séries nationales qui connaissent cette année leur première saison avec un système de playoffs.