Ce samedi la seule chose qui a échappé à Kyle Busch est le chèque remis au vainqueur du Dash 4 Cash en NASCAR XFINITY Series. La raison est simple, il n’est pas éligible à ce programme annexe de la deuxième division de la NASCAR. Sinon, sur l’Indinapolis Motor Speedway, le pilote de la Joe Gibbs Racing a offert un show dont lui seul a le secret en s’imposant après avoir mené 62 des 63 tours, signant du même coup son 83ème succès en NASCAR XFINITY Series.

Malgré des pneumatiques plus usés de 23 tours que ses adversaires, Kyle Busch est parvenu à rester leader de la course pour aller s’imposer devant Kevin Harvick lors des deux tours de l’overtime qui a conclu les Lilly Diabetes 250. Paul Menard et Kyle Larson prennent les trois et quatrièmes places après avoir changer de pneumatiques au tour 50.

“Les nouveaux pneumatiques étaient bons pour eux, mais pas pour nous. J’ai tout donné. Je savais que je devais faire de bonnes relance. Lors de l’avant-dernier, il était très bon et le dernier était correct. J’ai vu Harvick revenir, mais il n’a pas été en mesure de se mettre à côté de moi.C’est un sentiment incroyable de revenir sur la Victory Lane ici cette année. Nous partirons de la pole demain et nous pouvons viser un autre sweep ici.”
— Kyle Busch



Kyle Busch comptait plus de huit secondes d’avance au tour 48 lorsque son coéquipier Erik Jones, vainqueur de la seconde course qualificative, est parti à la faute dans le virage n°1 après un problème de pneumatique. Cet incident a vu la voiture de sécurité sortir pour la première fois de la journée.

Une nouvelle neutralisation interviendra au tour 55 suite à un accident entre Ray Black Jr. et Harrison Rhodes qui conduira à l’overtime.

Le bonus de 100 000 dollars du Dash 4 Cash est revenu à Justin Allgaier, cinquième sous le drapeau à damier et meilleur des quatre pilotes éligibles à l’issue des deux courses qualificatives.

> Lilly Diabetes 250 2016 – Les photos