Passé tout près de la victoire à Sonoma au mois de juin dernier, Denny Hamlin n’a cette fois-ci pas laissé passé l’occasion de décrocher son premier succès sur circuit routier dans la division reine de la NASCAR à l’occasion des Cheez-It 355 at The Glen disputés sur le Watkins Glen International. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a parfaitement résisté à Martin Truex Jr. et Brad Keselowski dans les quatre derniers tours de la course pour signer sa seconde victoire du championnat après celle obtenue en ouverture de saison à Daytona lors des DAYTONA 500.

À Sonoma, Denny Hamlin s’était loupé dans le dernier virage de la courage offrant à Tony Stewart la chance de le dépasser pour la victoire. Sur le tracé de l’état de New York, le pilote de la Toyota Camry n°11 n’a pas commis la même erreur avant d’aller décrocher la victoire et de se rendre sur la Victory Lane à pied, après explosé les pneumatiques lors de la célébration.

“J’avais raté le dernier virage à Sonoma et je ne voulais pas faire la même chose ici. J’ai sûrement été prudent et du coup j’ai permis à tous ces gars d’être plus proches que ce que je souhaitais.”
— Denny Hamlin



Victime de spasmes au réveil ce dimanche, Denny Hamlin doutait d’être au départ de la seconde course routière du championnat NASCAR Sprint Cup, mais le pilote de la Joe Gibbs Racing a finalement tenu son rang, pour le résultat que l’on connaît.

Sous le drapeau à damier, Denny Hamlin devance finalement Joey Logano, Brad Keselowski, AJ Allmendinger et Tony Stewart pour le top-5. Kyle Busch, Martin Truex Jr., Jamie McMurray, Trevor Bayne et Matt Kenseth complètent le top-10.

Dans le dernier virage Brad Keselowski a poussé Martin Truex Jr., alors qu’AJ Allmendinger a sorti Kyle Larson. Si les fautifs ont pu s’en sortir avec un bon résultats, Martin Truex Jr. passe de la deuxième à la septième place, alors que Kyle Larson, en lice pour un top-5, termine vingt-neuvième.

La course a été interrompue au drapeau rouge à deux reprises, une première fois au tour 53 pour un accident à la sortie du virage n°5 impliquant notamment Jimmie Johnson, Austin Dillon, Geg Biffle et Ricky Stenhouse Jr. Le nettoyage a duré près d’un quart d’heure et les dégâts étaient tels que les deux pilotes Roush et le sextuple champion de la discipline n’ont pu repartir. C’est d’ailleurs le quatrième abandon sur accident pour le pilote de la Hendrick Motorsports lors des neuf dernières épreuves disputées.

Lors d’une relance à sept tours de l’arrivée, un accident à la chicane impliquant Kevin Harvick, Chris Buescher, Matt DiBenedetto et David Ragan a conduit les officiels à sortir le drapeau rouge une seconde fois, pendant plus de seize minutes. Le champion 2014 a été contraint à l’abandon sur cette action, la seconde course cette année lors de laquelle il ne voit pas le drapeau à damier après l’épreuve estivale de Daytona.

Au classement général, Brad Keselowski prend les commandes avec neuf longueurs d’avance sur Kevin Harvick, alors que Chris Buescher n’intègre toujours pas le top-30. Il occupe toujours la trente-et-unième position, à trois unités de celui qui le précède au classement général, David Ragan.

> Cheez-It 355 at The Glen 2016 – Les photos