Dans le top-5 dans les derniers tours des UNOH 200 disputés sur le Bristol Motor Speedway, Ben Kennedy a profité d’une erreur du leader William Byron à vingt tours de l’arrivée pour prendre la tête de la course et ne plus la quitter et ce malgré la pression de Brett Moffitt et ce même William Byron lors de la relance à sept tours de l’arrivée. L’arrière-petit-fils de Bill France Sr., le fondateur de la NASCAR, décroche ainsi à 24 ans sa première victoire en NASCAR Camping World Truck Series après 63 départs dans cette catégorie.

“Je n’ai pas de mot. Je suis sans voix. Ces gars m’ont donné un truck incroyable. Ces gars le méritent. Ils travaillent fort. Nous avons signé un contrat il y a deux mois et je ne pensais pas que nous serions où nous en sommes aujourd’hui.”
— Ben Kennedy



Alors qu’il a débuté la saison avec la Red Horse Racing lors des trois premières courses, Ben Kennedy a rejoint la GMS Racing pour l’épreuve du Kansas au début du mois de mai.

Brett Moffitt termine finalement en deuxième position devant Daniel Hemric, William Byron, qui conserve sa place de leader du championnat. Johnny Sauter complète le top-5 de cette treizième course de la saison.

Christopher Bell a mené le plus grand nombre de tours avec 101, mais ne termine que septième après un tête-à-queue au tour 144 alors qu’il occupait la tête de la course et était à la lutte avec son coéquipier Daniel Suárez.

 

> UNOH 200 2016 – Les photos