Corvette l’emporte sur le Virginia raceway

Et de cinq pour Corvette Racing! Ce dimanche, sur le Virginia International Raceway, les hommes de Doug Fehan ont signé leur cinquième succès de la saison. Mais à l’inverse des quatre victoires précédentes, il s’agit cette fois de la Corvette n°3 de Garcia/Magnussen qui l’emporte et qui par la même occasion, enregistrent leur premier succès de la saison. Après être partis de la pole, les pilotes danois et espagnol n’auront lâché le leadership que lors des arrêts aux stands et le faible écart à l’arrivée avec les seconds, ne reflète pas leur domination.

Derrière la n°3 on retrouve donc la Ford n°66 de Hand/Mueller à seulement 0.802s. Cet écart s’explique par un FCY à la fin de l’épreuve et un restart d’un seul tour qui a permis de resserrer les concurrents. Ce FCY aura d’ailleurs été causé par la deuxième Corvette, leader au championnat, la n°4 de Gavin/Milner. Ils terminent l’épreuve bon dernier du GTLM.

On s’attendait à voir la Ferrari n°62 du Risi Competizione terminer sur la dernière marche du podium, mais un contact au virage n°1 a envoyé l’italienne en tête à queue et une décevante 7ème place vient conclure le week-end de l’équipe. Peu à leur avantage ces dernières temps, Les Porsche retrouvent des couleurs et la n°912 de Makowiecki/Bamber termine à la troisième place finale. La Ford n°67 termine à la quatrième place et Briscoe/Westbrook reviennent à 7 points de Gavin/Milner au championnat. Les BMW se classent cinquième et huitième avec la n°25 devant la n°100.

Du côté des GTD, La Lamborghini du Paul Miller Racing aura dominé l’épreuve de bout en bout pour signer leur première victoire de la saison et la première de la marque italienne dans le championnat. Suite au FCY, l’Audi R8 LMS n°9 de Aschenbach/Bell termine à seulement 1.471s de Sellers/Snow mais n’aura pu réellement menacer la Huracan GT3.

A l’origine troisième de l’épreuve sur l’Audi du Magnus Racing, Lally/Potter ont été exclus suite à une hauteur de caisse non conforme. Suite à ce changement d’après course, le Stevenson Motorsports place ses deux autos sur le podium puisque la n°6 de Liddell/Davis monte d’un cran pour occuper la dernière marche du podium. La Porsche du team Seattle/Alex Job Racing termine quatrième alors que la Viper du Riley Motorsports est sixième et la Ferrari du Scuderia Corsa septième. Au championnat, Nielsen/Balzan (Scuderia Corsa ) comptent maintenant 20 points d’avance du Keating/Bleekemolen (Riley Motorsports).

Classement final de l’épreuve du VIR

La prochaine épreuve du WeatherTech Championship sera le Lone Star Le Mans sur le circuit d’Austin à partir du 17 septembre. On retrouvera à cette occasion les quatre catégorie du championnat.