Erik Jones s’offre la dernière de la saison régulière

Kyle Busch a ouvert la porte, Erik Jones s’y est engouffré. Au tour 182 lors d’une relance Kyle Busch a fait patiner ses pneumatiques, un incident qui a permis à Erik Jones d’aller prendre les commandes et d’éliminer son coéquipier de la Joe Gibbs Racing de la lutte pour la victoire finale.

Un nouveau drapeau jaune allait modifier une fois encore l’ordre du peloton puisque plusieurs leaders ont choisi de passer une dernière fois par les stands. Ainsi, au tour 187 Elliott Safler était leader alors qu’Erik Jones repartait de la sixième place.

Il faudra cinq tours au rookie de la Joe Gibbs Racing pour dépasser Elliott Sadler pour la tête de la course et ne plus être inquiété. Erik Jones coupe finalement la ligne d’arrivée avec 392 millièmes de seconde d’avance sur Kyle Larson.



“C’était dur. Je savais que nous étions en bonne position avec les pneumatiques.”
— Erik Jones

Elliott Sadler prend finalement la troisième place et termine la saison régulière en tête. Dans cette course il est suivi de Daniel Suárez, Justin Allgaier, Clint Bowyer, Joey Logano, Brendan Gaughan, Paul Menard et Brandon Jones pour les dix premiers.

Les douze pilotes participant au Chase sont désormais connus. Erik Jones est acompagné d’Elliott Sadler, Daniel Suárez, Ty Dillon, Justin Allgaier, Darrell Wallace Jr., Brendan Gaughan, Brennan Poole, Ryan Sieg, Ryan Reed, Brandon Jones et Blake Koch.

> Drive For Safety 300 2016 – Les photos