Kevin Harvick se sauve au Kansas !

Dernier des douze pilotes encore en lice pour le titre de champion en NASCAR Sprint Cup Series, Kevin Harvick s’est retiré une épine du pied en allant remporter les Hollywwod Casino 400 disputés sur le Kansas Speedway. Résultat, il n’a plus à se soucier de son classement à l’issue de la très redoutée course de Talladega la semaine prochaine, course qui sera la dernière du deuxième tour des playoffs.

Victorieux pour la seconde fois de sa carrière au Kansas, la quatrième fois cette saison et la trente-cinquième fois en carrière, Kevin Harvick rejoint Jimmie Johnson au rang des pilotes déjà assurés d’être au troisième tours des playoffs. À Talladega, ils seront dix à se battre pour les six places restantes.

“Ces courses sont difficiles à gagner et les gars sont très bons dans les détails.”
— Kevin Harvick



Carl Edwards prend la deuxième place devant Joey Logano qui se rattrape de sa contre-performance de la semaine passée sur le Charlotte Motor Speedway. Il remonte ainsi à la huitième place à égalité de points avec Austin Dillon, sixième dans le Kansas.

Jimmie Johnson a pris la quatrième place devant Kyle Busch. Ce dernier quitte son ancienne piste maudite avec 27 points d’avance sur le premier pilote éliminé avant Talladega.

Auterur de la pole position, Matt Kenseth termine huitième, derrière Alex Bowman et AJ Allmendigner. Le pilote de la Joe Gibbs Racing compte 29 points d’avance sur le premier pilote éliminé. Martin Truex Jr. a pris la onzième place, Kurt Busch, la treizième et Denny Hamlin la quinzième.

Sur le Kansas Speedway les deux victimes de la course parmi les chasers se nomment Chase Elliott et Brad Keselowski. Le pilote de la Hendrick Motorsports a dû passer par les stands six tours après avoir doublé Kevin Harvick pour la tête de la course suite à une crevaison à l’arrière gauche. Quant au pilote de la Team Penske il est parti en travers et s’est fait percuter par Denny Hamlin à la sortie du virage n°4. Après de longues réparations il a repris la piste pour un tour avant d’abandonner définitivement et de reconnaître qu’il aurait dû moins attaquer pour rallier l’arrivée.

> Hollywood Casino 400 2016 – Les photos