Jeu d’équipe à Talladega parmi les écuries de chasers

Tony Stewart a annoncé la couleur, sa seule préoccupation c’est Kurt Busch. Le triple champion de la NASCAR Sprint Cup, vainqueur à Talladega à l’automne 2008 va donc tout faire pour que le pilote de la Chevrolet n°41 atteigne le troisième tour des playoffs et rejoigne ainsi Kevin Harvick déjà qualifié, grâce à sa victoire acquise la semaine dernière au Kansas.

Autre pilote déjà qualifié, Jimmie Johnson. La Hendrick Motorsports peut tout miser sur Chase Elliott actuel douze du classement et dernier parmi les prétendants au titre. Les deux grandes stars de l’écurie sur les ovales à plaques de restriction étant absentes (Jeff Gordon en pré-retraite, Dale Earnhardt Jr.  pour raison médicale), les quatre pilotes vont pouvoir travailler ensemble et non plus faire deux groupes de deux comme c’était le cas ces dernières saisons. Lors des deux séances d’essais Chase Elliott, Jimmie Johnson, Kasey Kahne et Alex Bowman ont travaillé ensemble et le seul objectif du jour est de propulser la Chevrolet SS n°24 sur la Victory Lane.

À la Joe Gibbs Racing Kyle Busch, Matt Kenseth et Carl Edwards sont en bonne position pour se qualifier aux points, mais doivent éviter d’être pris dans un accident sous peine de voir des pilotes distancer au classement leur piquer une place pour le prochain tour. Vainqueur des DAYTONA 500 en ouverture de championnat, Denny Hamlin a un atout dans sa manche, mais avec six points de retard sur le dernier qualifié, il n’a plus le droit à l’erreur et l’aide d’un ou plusieurs de ses coéquipiers sera la bienvenue.



Seul pilote de la Richard Childress Racing qualifié pour le Chase, Austin Dillon pourra compter sur Paul Menard et surtout Ryan Newman pour tenter de décrocher une place au troisième tour.

Chez Penske un seul des deux pilotes est pour l’instant qualifié, Joey Logano en huitième position, alors que Brad Keselowski est onzième à sept points de l’ancien pilote de la Joe Gibbs Racing. L’association entre les deux pilotes a déjà fonctionné dans le passé, notamment lors de cette même course en 2014 afin de qualifier Brad Keselowski. Tous deux pourront également compter sur le soutien de la Wood Brothers Racing et de Ryan Blaney qui n’ont rien à jouer au classement général et qui bénéficient d’un partenariat technique avec la Team Penske.

Enfin, seul prétendant au titre à ne pas avoir de coéquipier cette année, Martin Truex Jr. va devoir trouver un ou plusieurs alliés de circonstance. Un partenariat technique existant avec la Joe Gibbs Racing, l’association sportive n’est pas à exclure sur l’ovale de Talladega.

> Hellman’s 500 2016 – Les photos