Carl Edwards passe entre les gouttes au Texas

Après Jimmie Johnson, c’est Carl Edwards qui a validé son ticket pour la finale en NASCAR Sprint Cup Series après sa victoire sur le Texas Motor Speedway lors des AAA Texas 500. Le pilote de la Joe Gibbs Racing, leader lorsque le drapeau rouge est sorti à l’issue du tour 293 pour une nouvelle averse, a été déclaré vainqueur quelques instants plus tard lorsque les officiels ont décidé d’arrêter définitivement la course.

Carl Edwards s’impose ainsi pour la quatrième fois de sa carrière sur le Texas Motor Speedway et met ainsi fin à une hégémonie de quatre ans de Jimmie Johnson lors de l’épreuve automnale.

Le pilote de la Toyota Camry n°19 qui n’a pu célébrer sa victoire par son traditionnel salto arrière du fait de l’interruption de la course par les officiels aura donc une chance de décrocher un titre de champion pour la première fois depuis sa finale perdue en 2011 face à Tony Stewart.



“En fait, j’adore ça. La pression montait et nous honnêtement nous avons fait ce que nous avions à faire. Nous avons une chance au championnat et c’est ce que nous voulions. Je ne peux pas attendre d’être à Homestead.”
— Carl Edwards

Au tour 258 les mécaniciens de Carl Edwards ont sorti le ravitaillement qu’il fallait en 11,8 secondes alors que Martin Truex Jr., alors leader de la course, n’a pu faire mieux que 12,5 secondes perdant ainsi la tête.

Leader lors de 178 des 188 premiers tours, Joey Logano termine deuxième et du propre aveu du pilote de la Team Penske il lui a manqué dix à quinze tours pour reprendre les commandes de la course et ainsi aller décrocher une victoire salvatrice dans ce dernier tour des playoffs en NASCAR Sprint Cup Series. Martin Truex Jr. termine troisième devant Chase Elliott, Kyle Busch, Kevin Harvick, Matt Kenseth, Kasey Kahne, Denny Hamlin et Ryan Newman pour les dix premiers.

Au classement général Carl Edwards occupe la septième place avec vingt-cinq points de retard sur le leader, Jimmie Johnson, met du fait de sa victoire il est automatiquement qualifié pour la finale et ce quel que soit son résultat et celui de ses adversaires dimanche prochain à Phoenix. Joey Logano et Kyle Busch comptent le même nombre de points que Jimmie Johnson et sont donc aux trois et quatrièmes places. Le pilote de la Team Penske est classé devant son adversaire, puisqu’il a enregistré le meilleur résultat sur ce tour.

Matt Kenseth premier pilote éliminé est à un point de son coéquipier, Denny Hamlin à deux. Vainqueur de six des huit dernières courses disputées sur le Phoenix International Raceway, Kevin Harvick à dix-huit points de la dernière place qualificative, alors que Kurt Busch est à trente-quatre unités.

Vicitime d’une tenue de route délicate tout au long de la course, Kein Harvick a touché Austin Dillon au tour 262 ce qui a eu pour effet d’envoyer l’auteur de la pole position dans le mur et de provoquer sa colère. Kevin Harvick s’est rapidement excusé dans sa radio, mais le pilote de la Richard Childress Racing n’y a pas cru un seul instant.

 

> AAA Texas 500 2016 – Les photos