Après avoir remporté plus tôt dans l’année les 24H de Daytona, Le Wayne Taylor Racing a une nouvelle fois accroché une classique de l’endurance à son palmarès. Après 12H de course, Ricky et Jordan Taylor ainsi qu’Alex Lynn, qui faisait sa première course avec l’équipe et au volant de la Cadillac, ont passé la ligne d’arrivée en vainqueurs. L’année débute de la meilleure des façons pour Wayne Taylor et ses hommes. L’autre grand vainqueur de cette édition est la marque américaine qui se paye le luxe de placer ses trois DPi-V.R sur le podium. A la deuxième place, on retrouve Christian Fittipaldi, Joao Barbosa et Filipe Albuquerque au volant de la n°5 du Action Express Racing. Cet équipage est le seul à terminer dans le tour du leader. La troisième place a donc été obtenue par l’autre voiture du Action Express Racing, la n°31 de Eric Curran, Mike Conway et Dane Cameron mais à 2 tours des vainqueurs.

La quatrième place revient à la Oreca 07 du JDC-Miller Motorsports qui réalise une très belle performance et est par la même occasion la première LMP2. Du côté des autres équipes, c’est un peu la soupe à la grimace puisque seulement la Mazda n°55 (29ème), la Riley/Multimatic du VisitFlorida Racing (37ème) et la Oreca du Rebellion Racing (41ème), ont vu le drapeau à damier. Cette dernière avait très bien débuté sa course en mettant les adversaires à petite distance mais un problème de redémarrage moteur et des problèmes mécaniques l’ont immobilisé pendant un long moment. Les Nissan ont toutes les deux abandonné tout comme la Mazda n°70 et la Ligier JSP217 du PR1 Mathiasen Motorsports.

Le LMPC aura été plus discret qu’à Daytona et la victoire n’aura pas été des plus disputée. Le Performance Tech Motorsport imite le Wayne Taylor Racing en remportant les 24H de Daytona et les 12H de Sebring d’affilé. Cinquièmes au général, J. French, P. O’Ward et K. Masson n’ont pas laisser échapper cette victoire et franchissent la ligne avec deux tours d’avance sur la n°8 du Starworks Motorsports. Les deux autos du BAR1 Motorsports ferment la marche et se classent plus loin dans la hiérarchie. La n°26 15ème et la n°20 32ème.

Dirk Müller, Joey Hand et Sebastien Bourdais n’auront pas réussi à réaliser la passe de trois (24H du Mans, 24H de Daytona et 12H de Sebring à la suite) à cause d’Antonio Garcia, Kevin Magnussen et Mike Rockenfeller au volant de la Corvette n°3. Avec 4.4s d’avance sur la Ford GT n°66, les hommes de Prat et Miller repartent avec la victoire et se redonnent le sourire puisque la n°4 avait abandonné après seulement 42 tours suite à un problème de température.

Sur la troisième marche du podium, on retrouve la Ferrari 488 GTE du Risi Competizione, qui a coiffé au poteau, la Ford n°67 suite à une erreur de Richard Westbrook. La Ford de la branche anglaise, la n°68 suit en cinquième position, devant la seule BMW rescapée, la n°25. Les deux Porsche n’auront pas été épargnées par les pépins et ferment la marche en GTLM.

Le départ dans la catégorie GTD aura été quelque peu étonnant puisque la voiture poleman, la Mercedes n°75 du Sun1Energy Racing n’est pas partie de la première place mais des stands. C’est donc Montaplast by Land-Motorsports qui s’est élancé de la pole de la catégorie. L’allemande aura tout de même bataillé pour les premières places pendant toute l’épreuve et termine à la troisième place finale.

Tout en haut du podium on retrouve une autre Mercedes, celle du Riley Motorsport, pilotée par Ben Keating, Jeroen Bleekemolen et Mario Farnbacher. Après un podium à Daytona et donc une victoire à Sebring, on peut dire que l’association de la marque à l’étoile et de l’équipe américaine débute de la meilleure des façons et promet pour la suite de la saison. Le Scuderia Corsa, vainqueur l’année dernière relève la tête après une mauvaise édition des 24H de Daytona et signe une belle deuxième place. Après avoir hérité de la pole, L’audi R8 LMS n°28 échoue à la quatrième place à moins de 2s du podium. La première Lamborghini est cinquième, devant la première Porsche, sixième. La Michael Shank Racing place sa première Acura en huitième position alors que le 3GT Racing, qui avait bien débuté la course, place sa première Lexus en treizième place.

12H de Sebring – Résultats

La prochaine épreuve se déroulera dans les rues de Long Beach les 7 et 8 avril où les LMPC seront absentes.