C’est en 1970 que Pete Hamilton a connu son plus gros succès en NASCAR avec une victoire aux DAYTONA 500. Une course remportée après un dépassement à neuf tours de l’arrivée sur David Pearson pour prendre les commandes de la course. Alors qu’il a pris sa retraite de pilote en 1973 après 64 courses, il a par la suite construit des châssis et s’est éteint ce vendredi, alors qu’il était âgé de 74 ans.

Natif de Dedham dans le Massachusetts, Pete Hamilton a couru dans la première division de la NASCAR de 1968 à 1973 pour un total de quatre victoires, dont trois pour le compte de la Petty Enterprises en 1970. Outre sa victoire lors des DAYTONA 500, il s’est également imposé lors des deux courses de Talladega.

“Pete était aussi rapide que les autres sur les superspeedways en 1970. Nous avions le soutien de Plymouth pour engager deux Superbirds et ils nous ont mis en contact avec Pete Hamilton. Ce fut une bonne recrue pour nous, nous avons gagné trois fois. J’ai apprécié être avec lui et il me manquera.”
— Maurice Petty



C’est avec Maurice ‘Chief’ Petty que Pette Hamilton a connu ses trois succès. En 1970 il pilotait la Plymouth Superbird frappée du n°40 à seize reprises. Lors de sa victoire aux DAYTONA 500, Pete Hamilton n’y a pas cru tout de suite et a voulu s’assurer de celle-ci, si bien qu’il a fait un tour supplémentaire à fond, ne levant le pied que dans le dernier virage lorsqu’il fut certain de son succès.

“NASCAR présente ses plus sincères condoléances à la famille et aux amis de Pete Hamilton. La carrière d’Hamilton peut sembler brève au premier abord, mais une étude approfondie de ce gentleman de la course montre qu’il a touché l’excellence durant son passage en NASCAR. Hamilton a remporté le NASCAR National Sportsman Championship en 1967, le titre de Rookie of the Year 1968 dans la première division, de nombreuses victoires dans plusieurs séries NASCAR. Cependant, on se souviendra de lui comme le vainqueur des DAYTONA 500 1970 alors qu’il pilotait pour la célèbre écurie Petty Enterprises et pour cela, sa légende sera éternelle.”
— Communiqué NASCAR