Pour l’épreuve d’Indianapolis en NASCAR XFINITY Series, la NASCAR a décidé de revoir sa copie par rapport aux saisons passées avec comme objectif un accroissement du nombre de dépassements, chose compliquée sur les ovales plats. Ainsi, pour remédier au problème la NASCAR a présenter une série d’ajustements à commencer par l’instauration d’une plaque de restriction qui a pour effet de diminuer la puissance du moteur en réduisant la quantité d’air admise au moteur.

Les plaques de restrictions sont déjà utilisées en NASCAR XFINITY Series lors de trois courses, deux à Daytona et une à Talladega. En outre, la NASCAR a décidé d’utiliser un spoiler plus grand et un splitter plus large, mais également des conduits aéro pour chasser l’air des roues avant, ce qui, en théorie, devrait permettre une augmentation du nombre de dépassements.



“Nous avons développé un package et sommes arrivées à certaines conclusions, mais nous devons également aller sur le circuit pour vérifier les résultats. Indianapolis est une piste merveilleuse. Notre objectif est de donner aux fans le meilleur spectacle possible.”
— Gene Stefanyshyn, vice-président NASCAR en charge de l’innovation et du développement de la compétition

La course de 250 miles en XFINITY se courra avec des plaques de restrictions, mais le lendemain la Cup se déroulera sans, c’est en tout cas l’objectif de la NASCAR à ce jour. Cependant, des rumeurs font état de l’utilisation des plaques à Indianapolis en Cup dès la saison prochaine, si la course disputée en XFINITY cette année donne satisfactions. D’autre part, les plaques de restriction pourraient également être utilisées sur d’autres pistes dans un avenir proche. Le Pocono Raceway et le Michigan International Raceway seraient les prochaines pistes à en être équipé.