Kyle Larson a des nerfs d’acier tant le chemin le séparant de sa seconde victoire en Monster Energy NASCAR Cup Series était pavé d’embûches. Cependant, celui est parti de la pole position s’est imposé pour la seconde fois du week-end, après sa victoire obtenue en XFINITY la veille. C’est également sa seconde victoire dans la première division après celle obtenue au Michigan en août dernier.

De nombreuses neutralisations sont venues émailler la fin de course, mais le pilote de la Chip Ganassi Racing a tenu bon pour devenir le second pilote à s’imposer après être parti de la pole position en Cup sur l’Auto Club Speedway.

“Notre voiture était incroyable. Martin Truex Jr. était plus rapide que nous dans le deuxième segment. La fin de course était incroyable. Après trois deuxièmes places nous méritions la victoire. Tout le travail a fini par payer.”
— Kyle Larson



À vingt tours de la fin des Auto Club 400, un accident de Gray Gaulding va tout remettre en question, puisque les officiels sont contraints de sortir le drapeau jaune, alors que Chase Elliott s’est déjà arrêté au contraire des autres leaders et que Kyle Busch ne oit plus s’arrêter. Finalement tous les leaders passent par la voie des stands et Martin Truex Jr. est alors le grand perdant avec cinq places concédées suite à un problème lors du changement à l’avant gauche.


>>> Auto Club 400 : Séance 1Séance 2Séance 3Grille de départSegment 1Segment 2RésultatClassement des pilotes | Photos


Les neutralisations vont alors s’enchaîner jusqu’à l’arrivée. Un accident de Matt Kenseth suite à une touchette de Martin Truex Jr., puis Corey LaJoie avant un accident cent pour cent Roush Fenway Racing à quatre tours de la fin théorique, ce qui a contraint les officiels à terminer la course sous le régime de l’Overtime.

Rentré aux stands à huit tours de la fin alors qu’il était leader de la course, Kyle Larson ressort en quatrième position, après le pari de plusieurs pilotes de ne pas être rentré, dont Martin Truex Jr, dominateur tout au long de la journée, au même titre que Kyle Larson. Cependant, dès la relance les pneumatiques neufs ont fait la différence et permis à Kyle Larson de reprendre les commandes de la course. L’accident de Ricky Stenhouse Jr. et Trevor Bayne n’allait rien y changer pour le pilote de la Chip Ganassi Racing qui accroit ainsi son avance au classement général à vingt-neuf unités sur Chase Elliott son nouveau dauphin.

Sous le drapeau à damier Kyle Larson devance Brad Keselowski, Clint Bowyer, Martin Truex Jr. et Joey Logano pour le top-5, alors que Jamie McMurray, le rookie Daniel Suárez, Kyle Busch, Ryan Blaney et Chase Elliott complètent le top-10 de cette cinquième levée du championnat.

Lors du premier segment, marqué par un départ catastrophique de la ligne intérieure, Kyle Larson s’est affirmé en allant chercher la victoire devant Martin Truex Jr. et Chase Elliott. Même top-3, mais dans un ordre différent lors du deuxième segment, avec Martin Truex Jr, leader de bout en bout devant Kyle Larson et Chase Elliott.

Le dernier segment a vu les chefs d’équipe s’affronter à coup de stratégie. Certains choisissant de faire deux arrêts lors des quatre vingt-derniers tours, contre un seul pour d’autres, à commencer par Kyle Busch. Malheureusement pour le pilote de la Joe Gibbs Racing sa stratégie est tombée à l’eau avec les nombreuses neutralisations qui sont venues émailler la fin de course.

> Auto Club 400 2017 – Les photos