Après le triptyque NASCAR Goes West composé des épreuves de Las Vegas, Phoenix et Fontana, la première division de la NASCAR revient à l’Est du continent pour une course sur l’un des circuits les plus emblématiques qui soit, mais aussi et surtout le plus ancien à être encore utilisé dans la première division NASCAR, le Martinsville Speedway.

L’ovale de la Virginie, d’un développement de 0,526 mile est le plus petit de ceux visité durant la saison 2016, mais aussi le premier short track de l’année. Sur ces pistes où il faut bien souvent jouer des coudes pour gagner une position, les coups bas et autres vengeances peuvent être légions. Joey Logano et Kyle Busch, qui ont eu maille à partir du côté de Las Vegas seront scrutés attentivement par tous les observateurs.

Le petit ovale de Martinsville réussit traditionnellement à Jimmie Johnson et Denny Hamlin en ce qui concerne les pilotes en activité. Deux pilotes connaissant un début de saison compliqué et pour lesquels une victoire ferait le plus grand bien.


>>> STP 500 : Les horaires | Les engagés | Le résultat 2016


Plus que Jimmie Johnson et Denny Hamlin se sont leurs écuries respectives qui sont dans le dur en ce début d’année avec la Hendrick Motorsports, à l’exception de Chase Elliott, ainsi que la Joe Gibbs Racing. Deux écuries qui n’ont toujours pas trouvé le chemin de la Victory Lane cette année après cinq courses.



L’épreuve en bref

Nom de la course : STP 500

Circuit : Martinsville Speedway (ovale de 0,526 mile)

Distance : 500 tours / 400 miles

Segment 1 : 130 tours / 68,38 miles

Segment 2 : 130 tours / 68,38 miles

Segment 3 : 240 tours / 126,24 miles

Diffusion : FS1, MRN et SiriusXM NASCAR Radio – AB Moteurs pour la France

> Les photos de 2016