Martin Truex Jr. remporte le premier segment

Dans une fin de segment tendue, Martin Truex Jr. s’est imposé, décrochant ainsi sa quatrième victoire de segment ainsi que le point de bonus playoffs et les dix points de championnat qui vont avec. Il devance Denny Hamlin, Kyle Busch, Brad Keselowski, Chase Elliott, Kyle Larson, Ryan Blaney, Jimmie Johnson, Austin Dillon et Clint Bowyer.

Le segment s’est conclu sur un sprint de trois tours à la suite d’un accident de Dale Earnhardt Jr. Dans les derniers instants du segment, Jimmie Johnson a eu fort à faire avec la jeune garde du peloton, à savoir Kyle Larson, Chase Elliott et Ryan Blaney, ce qui a causé la colère du septuple champion.




>>> STP 500 : Séance 1Séance 2Séance 3Grille de départ | Photos


Dès le départ de la course, Kyle Larson prenait l’avantage et menait les 24 premiers tours, jusqu’à ce que Brad Keselowski le dépasse par l’extérieur. Le pilote de la Team Penske allait mener jusqu’au tour 69 et le premier drapeau jaune de la course causé par un tête-à-queue de Ricky Stenhouse Jr., bien aidé par une poussette de Paul Menard.

Tous les leaders choisissent de ravitailler, un passage par la voie des stands fatal à tous les pilotes Penske ou assimilés. Avec un excès de vitesse pour Brad Keselowski dans la section juste avant son emplacement, ce qui lui vaut une pénalité, à savoir repartir de l’arrière du peloton. Même sanction pour Joey Logano après une arrivée anticipée sur l’emplacement de l’un de ses mécaniciens. Enfin, Ryan Blaney a perdu seize places, à la suite d’un arrêt catastrophique du fait notamment d’écrous mal serrés.

Le pilote de la Wood Brothers Racing sera en mesure de revenir dans le top-10 en l’espace de quelques tours et même faire son retour dans le top-5 peu avant le centième tour.

Aun tour 106, une nouvelle neutralisation à la suite d’une sortie de route de Jamie McMurray sur crevaison, resserrait une fois encore le peloton et les leaders choisissaient une fois encore de rentrer chausser des pneumatiques neufs. Si Denny Hamlin était le premier à sortir des stands, c’est Martin Truex Jr. qui relançait en tête devant Jimmie Johnson, Brad Keselowski, Ty Dillon et Denny Hamlin.

> STP 500 2017 – Les photos