Atteint des maladies d’Alzheimer et Parkinson, Sam Ard s’est éteint ce dimanche à l’âge de 78 ans. Double champion en NASCAR XFINITY Series, lors des saisons 1983 et 1984, Sam Ard a longtemps détenu le record de victoire en une saison dans cette division avant d’être battu par Kyle Busch en 2010.

De 1983 à 1984 Sam Ard a pris part à 92 courses en NASCAR Busch Series, aujourd’hui NASCAR XFINITY Series, pour un total de 22 victoires et 79 top-10. Aujourd’hui encore, il est au douzième rang des pilotes les plus victorieux dans la deuxième division de la NASCAR à égalité avec Tommy Ellis.

Sa carrière s’est brutalement arrêtée en fin de saison 1984 à la suite d’un accident survenu au quatorzième tour de l’épreuve de Rockingham qu’il menait depuis le départ. Un traumatisme crânien l’avait forcé à mettre un point final à sa carrière.



Vainqueur de huit courses en 1984 pour confirmer son titre de champion, il s’était imposé à dix reprises l’année d’avant, un record qui tiendra jusqu’en 2010 et le passage de l’ouragan Kyle Busch qui portera la marque à treize succès.

“Sam Ard est l’un des pionniers de ce sport et l’égaler est quelque chose de spectaculaire et vraiment très spécial pour moi.”
— Kyle Busch lors de sa victoire au Texas en 2010

En janvier dernier, l’Oldsmobile Omega pilotée par Sam Ard en 1982 a fait son apparition sur la NASCAR Hall of Fame’s Glory Road, une piste située dans l’entrée du Hall of Fame qui retrace toutes les époques de la NASCAR avec différentes voitures.