Non, tout ne va pas bien pour Kyle Busch. Le pilote de la Joe Gibbs Racing termine deuxième et marque 52 points au classement général des pilotes, une bonne opération comptable qui lui fait gagner quatre positions, puisqu’il occupe désormais la sixième place du classement général, mais pour le vainqueur 2016 des STP 500 sur le Martinsville Speedway, la frustration et l’amertume dominait à l’issue des 500 tours disputés sur le plus petit ovale de la saison.

Le pilote de la Toyota Camry n°18 pouvait espérer mieux dans cette course, puisque la victoire était à portée de main, tant dans le deuxième segment que pour la course. Au final cela aurait fait 58 points pour le classement général, ce qui lui aurait valu la cinquième place du classement général, mais aussi et surtout six points supplémentaires au classement des playoffs.

Du manufacturier de pneumatiques Goodyear, à Ricky Stenhouse Jr, en passant par Brad Keselowski, le champion 2015 de la première division de la NASCAR ne manquait pas de sujets pour exprimer sa frustration.

“C’est frustrant de faire des efforts qui ne payent pas.”
— Kyle Busch



Le comportement de la Toyota Camry n°18 a changé du tout au tout à l’issue du dernier ravitaillement de la course, ce qui n’a pas permis à Kyle Busch de lutter face au futur vainqueur de la course, Brad Keselowski. Résultat, le pilote de la Joe Gibbs Racing est toujours sans la moindre victoire en course cette année, alors qu’il pouvait s’imposer tant à Martinsville qu’à Phoenix. En fait, après six courses, Kyle Busch ne compte qu’un seul point de bonus playoffs, celui acquis lors d’une victoire de segment durant les DAYTONA 500 en ouverture de saison.


>>> STP 500 : Séance 1Séance 2Séance 3Grille de départ | Segment 1 | Segment 2RésultatClassement des pilotes | Photos


Lors du deuxième segment des STP 500 Kyle Busch semblait parti pour la victoire, mais un incident avec Ricky Stenhouse Jr. lui a coûté le segment au profit de Chase Elliott.

“En fait, j’étais dans le virage n°3 et j’essayais de prendre la trajectoire haute dans le but de le laisser passer [Stenhouse] pour qu’il reprenne son tour. C’était mon intention. Il s’est appuyé sur moi et m’a coûté une place. J’espérais pouvoir sortir du virage à ses côtés et garder Elliott derrière pour remporter le segment. J’essayais d’être le gars sympa, mais les gars gentils ne terminent pas premier.”
— Kyle Busch

Ricky Stenhouse Jr, qui a finalement pris la dixième place de la course sous le drapeau à damier s’est défendu de toute manœuvre intentionnelle à l’encontre de Kyle Busch à l’issue de la course.

“J’ai des sponsors et fans et une équipe. Je devais rester dans le tour du leader. C’était un tournant dans la course. Si Busch dépassait Dillon et que nous restions à un tour, cela aurait ruiné notre course. Cela a finalement payé pour nous. Il n’y avait rien contre lui. Les voitures étaient difficiles à piloter. Nous avions beaucoup de tours avec ces pneumatiques. Je voulais simplement qu’il ne dépasse pas Dillon. Je ne voulais pas qu’il perde le segment.”
— Ricky Stenhouse Jr.

> STP 500 2017 – Les photos