Victorieux des deux premiers segments et leader du plus grand nombre de tours avec 148 des 334 boucles passées en tête, Ryan Blaney avait des atouts à faire valoir en fin de course sur le Texas Motor Speeedway. Malheureusement pour lui, le pilote de la Ford Fusion n°21 n’a pas été en mesure de remonter dans le top-10 durant le troisième segment. Il termine douzième sous le drapeau à damier, ce qui lui laisse un goût amer.

“Ce n’est pas la place à laquelle vous voulez finir. Nous méritions de terminer troisième au pire. Nous avions une voiture pour faire troisième, au pire. Je me fiche de savoir si nous ne menons qu’un tour tant que c’est le dernier. Nous pouvons mener plus de 200 tours, mais nous n’étions pas en position de mener le bon.”
— Ryan Blaney



S »il ne termine que douzième des O’Reilly Auto Parts 500, cette course reste la plus aboutie de Ryan Blaney cette saison et lui permet de gagner une position au classement général des pilotes puisqu’il occupe de la sixième place à 91 points du leader Kyle Larson.

Cette course vient également valider l’excellent début de saison de la Wood Brothers Racing, qui ne s’était plus retrouver à pareil fait depuis une éternité. Ryan Blaney a mené 148 tours dimanche au Texas. Il fallait remonter au 8 novembre 1981 et l’épreuve d’Atlanta pour voir la n°21 de la Wood Brothers Racing mener plus de tours. Lors de cette course, Neil Bonnett avait mené 200 tours et s’était imposé. Ce même Neil Bonnett était le dernier pilote à avoir mené plus de 100 tours (108 exactement) lors d’une course de Cup au volant d’une voiture n°21 de la Wood Borthers Racing, c’était à Rockingham le 31 octobre 1982, il s’était classé troisième de la course…. une autre époque.


>>> O’Reilly Auto Parts 500 : Séance 1Séance 2Séance 3Grille de départSegment 1Segment 2Résultat de la course | Classement des pilotes | Photos


Dans le top-10 avant la dernière neutralisation, Ryan Blaney a tout perdu lors d’un ultime passage par la voie des stands, après avoir manqué ses marques. Résultats il est ressorti en fond de top-20, condamnant définitivement toute chance de bon résultat.

Ce bon début de saison de la Wood Brothers Racing a été salué par Dale Earnhardt Jr. sur les réseaux sociaux. Le pilote de la Hendrick Motorsports juge la Ford n°21 extrêment compétitive et estime que c’est quelque chose d’incroyable.

> O’Reilly Auto Parts 500 2017 – Les photos