Le format de la All-Star 2017 enfin connu

Un peu plus d’un mois avant l’épreuve la NASCAR a révélé le format de la All-Star qui se déroulera sur le Charlotte Motor Speedway le 20 mai prochain. La course sera de 70 tours, trois segments de vingt tours puis un final de dix tours lors duquel seuls les tours sous drapeau vert seront comptabilisés. Ce sera un hommage à p’éreuve de 1992 remportée par Davey Allison, la première All-Star à s’être déroulée de nuit.

Les trois premiers segments permettront aux pilotes de gagner leur place dans la finale puisque seuls dix pilotes pourront se disputer le chèque d’un million de dollars. Les vainqueurs des trois segments seront automatiquement qualifiés, à condition de terminer le troisième segment dans le tour du leader. Les sept autres places seront attribués aux sept pilotes restants qui disposeront de la meilleure moyenne à l’arrivée de chacun des segments.

L’ordre à l’issue du troisième segment sera le suivant, le vainqueur du premier segment, suivi de celui qui aura remporté le deuxième et enfin le premier du troisième segment, puis les autres pilotes suivant leur place moyenne à l’arrivée des segments, de la meilleure à la moins bonne. Les pilotes auront la possibilité de passer par la voie des stands pour un ultime ravitaillement. C’est l’ordre à la sortie de la voie des stands qui déterminera l’ordre au départ du dernier segment.

Les chefs d’équipe auront également leur mot à dire en terme de stratégie, puisque toutes les équipes auront un jeu de pneumatiques tendres aussi appelés options et qui seront reconnaissables avec une écriture verte sur les flancs et non jaune pour les pneumatiques durs, ou primes. Les pneumatiques tendres offriront plus d’adhérence et plus de vitesse. Le gain est estimé entre 3 et 5 dixièmes de seconde par tour. Cependant, si une équipe choisit d’utiliser les pneumatiques tendres lors du dernier segment de dix tours, elle devra partir derrière ceux qui utiliseront les pneumatiques durs.

“La Monster Energy All-Star Race est défini pour être divertissante pour les fans en présentant les meilleurs pilotes et écuries de la NASCAR. Avec l’effort produit par Goodyear pour fournir différentes gammes, je suis impatient de voir comment vont se dérouler les segments, notamment le dernier de dix tours avec dix pilotes.”
— Steve O’Donnell, vice-président de la NASCAR en charge de la compétition



Les qualifications se dérouleront le vendredi soir, toujours sous le format de trois tours lancés avec un arrêt à quatre pneumatiques sans la moindre limitation de vitesse dans les stands. Les cinq meilleurs pilotes de la première partie de qualifications se disputeront la pole position dans la seconde partie, toujours sous le même format.

Le samedi soir avant la Monster Energy All-Star Race se déroulera le Monster Energy Open, une course qualificative en trois segments qui permettra de qualifier le vainqueur de chacun des trois segments. Les deux premiers segments feront vingt tours chacun, le dernier dix tours. Comme pour la All-Star, seuls les tours sous drapeau vert seront comptabilisés lors du dernier segment.

En ce qui concerne les qualifications du Monster Energy Open le format sera le même que celui utilisé sur le reste de la saison, mais avec seulement deux tours de qualification.

Le pilote qui remportera le vote des fans sera également qualifié pour la All-Star.

Les pilotes qualifiés d’office pour la All-Star sont ceux ayant gagné une course de championnat depuis le début de la saison 2016 et les anciens vainqueurs de cette course, à savoir par ordre alphabétique : Chris Buescher, Kurt Busch, Kyle Busch, Dale Earnhardt Jr., Denny Hamlin, Kevin Harvick, Jimmie Johnson, Kasey Kahne, Matt Kenseth, Brad Keselowski, Kyle Larson, Joey Logano, Jamie McMurray, Ryan Newman et Martin Truex Jr.