Engagé dans une sixième monoplace de la Andretti Autosport pour l’édition 2017 de l’Indy 500, Fernando Alonso fera ses grands débuts en IndyCar à l’occasion de l’épreuve de 500 miles. Cependant, il est présent dans l’Alabama ce dimanche, pour sa première conférence de presse depuis l’annonce de sa participation à cette épreuve.

L’Espagnol, qui a en préambule remercié les trois acteurs majeurs de sa venue à l’Indy 500 que sont la Andretti Autosport, Honda et McLaren, m’a pas manqué d’indiquer qu’il devait y aller pas-à-pas dans son apprentissage du pilotage et de la compréhension d’une monoplace d’IndyCar. Fernando Alonso s’est d’ailleurs glissé dans le baquet de son coéquipier Marco Andretti quelques minutes avant le warm-up de l’IndyCar sur le Barber Motorsports Park.

“Cela a été une semaine folle. Pour tout le monde ici, c’est l’objectif numéro un avec les pilotes les plus rapides du monde. Ce sera un défi pour moi que d’apprendre la monoplace et à courir sur le Speedway. Ce sera un défi pour moi, mais je suis dans la meilleure écurie possible.”
— Fernando Alonso


>>> Honda Indy Grand Prix of Alabama : Séance 1 | Séance 2 | QualificationsPhotos




L’emploi du temps de Fernando Alonso va se partager entre Europe et États-Unis d’Amérique, entre Formule 1 et IndyCar ces prochaines semaines afin de continuer sa saison en Formule 1, mais aussi débuter son apprentissage en IndyCar.

“Cela faisait quatre à cinq ans que j’y pensais. Je ne pensais pas pouvoir faire une autre course tant que j’étais en Formule 1. Je le prends comme une expérience. Si la course devait avoir lieu demain, je ne serai pas prêt, mais il faut que j’y aille pas-à-pas, jour après jour sur le simulateur et sur le circuit pour gérer le trafic, mais le 28 (mai) je serai aussi bien préparé que les autres.”
— Fernando Alonso

Pour cette course Fernando Alonso retrouvera des pilotes qu’il a côtoyés en Formule 1 à commencer par ses coéquipiers Alexander Rossi et Takuma Sato.

“Je pense que ça va aider. Ils vont me donner quelques conseils.  Pouvoir échanger des e-mails avec les ingénieurs concernant les données a déjà permis d’appréhender certaines choses. C’est un tout et non une relation particulière avec Takuma et Alexander.”
— Fernando Alonso

L’Espagnol a également eu une attention pour le Colombien Juan Pablo Montoya qui sera au départ de l’Indy 500 sur la cinquième monoplace de a Team Penske.

“Je nne sais pas s’il jouera devant. C’est super de se retrouver avec lui, mais aussi avec Oriol (Serviá). Juan Pablo est l’un des meilleurs pilotes au monde contre lequel j’ai pu me battre. Tous les conseils qu’il pourra me donner seront bons à prendre.”
— Fernando Alonso

Fernando Alonso ne ferme pas la porte à un retour à l’Indy 500 s’il ne venait pas à gagner l’édition 2017 des 500 miles d’Indianapolis.

“Nous verrons le dimanche soir. Je reste ouvert. evenir l’an prochain si je ne gagne pas cette année est une possibilité.”
— Fernando Alonso

Fernando Alonso pourra compter sur le soutien de McLaren qui envisage de revenir à l’Indy 500 de manière récurrente.

“On a le problème du Grand Prix de Monaco qui tombe le même week-end que l’Indy 500. Nous verrons en 2018, car notre objectif est de fournir la meilleure monoplace possible à Fernando et Stoffel.”
— Zak Brown

> Honda Indy Grand Prix of Alabama 2017 – Les photos