Malgré une pénalité au tour 230 sur les 300 prévus à l’occasion de la septième épreuve de la saison des NASCAR XFINITY Series, les Fitzgerald Glider Kits 300 disputés sur le Bristol Motor Speedway, Erik Jones a réussi à remonter jusqu’à la première place dans les soixante-dix derniers tours de la course pour aller chercher le drapeau à damier et ainsi conserver son titre sur cette épreuve.

Lors d’une relance à trois tours de la fin, Erik Jones a parfaitement maîtrisé Ryan Blaney et son coéquipier de la Joe Gibbs Racing, Daniel Suàrez, pour aller chercher une nouvelle victoire en 2017, devenant ainsi le premier pilote à deux succès cette année dans la deuxième division de la NASCAR, puisqu’il a remporté la course du Texas, dernière épreuve disputée avant Bristol.

“C’est une journée à l’image de la saison dernière. Je ne sais pas si nous avions la voiture pour gagner ou non. Revenir d’une pénalité de la sorte et avec si peu de tour sous drapeau vert, c’était sympa. C’est une course que je ne vais pas oublier de si tôt.”
— Erik Jones



Erik Jones a définitivement pris la tête de la course à vingt tours de la fin de la course, lorsqu’il a sort Ryan Blaney de la trajectoire principale, la corde. Le pilote de la Team Penske a reconnu que c’était un incident de course et n’en voulait en rien à son adversaire.


>>> Fitzgerald Glider Kits 300 : Grille de départ | Résultat de la courseClassement des pilotesPhotos


Sous le drapeau à damier, Erik Jones devance Ryan Blaney, Daniel Suárez, Elliott Sadler et le rookie Daniel Hemric pour le top-5. Viennent ensuite Ty Dillon, Kyle Larson, Brennan Poole, Blake Koch et Michael Annett pour les dix premiers.

Le rookie Daniel Hemric remporte le Dash 4 Cash en étant le mieux placé à l’arrivée des quatre pilotes éligibles. Il remporte ainsi un bonus de 100 000 dollars et signe également son premier top-5 en carrière.

La pluie est venue perturber la course quelques tours seulement avant la fin du deuxième segment, ce qui a contraint les officiels à sortir le drapeau rouge pendant une heure et 38 minutes. Cette interruption a permis à Jeremy Clments et Ross Chastain de s’expliquer verbalement et physiquement à la suite d’un contact sur la piste. Après s’être fait pousser par Jeremy Clements sur la piste, Ross Chastain a répondu par un coup de poing qui a valu une visite au centre médical du circuit pour Jeremy Clements afin d’apposer de la glace. Tous deux ont pu continuer la course une fois le drapeau rouge levé.

À l’issue de la course la Ford Mustang n°22 de Ryan Blaney a été contrôlée trop basse à l’avant droit ce qui devrait augurer d’une pénalité dans les prochains jours pour la Team Penske.

Au classement général, la JR Motorsports conserve la main mise sur la tête du championnat avec seize points d’avance pour Elliott Sadler sur le rookie William Byron, alors que Justin Allgaier occupe la troisième place à 60 longueurs.

La prochaine course se déroulera samedi prochain sur le Richmond International Raceway.

> Fizgerald Glider Kits 300 2017 – Les photos